cardinal-burke

Le rapport Relatio post disceptationem (rapport après le débat) qui vient d’être publié à mi-parcours du Synode sur la famille, a suscité de très vives réactions aux États-Unis dans les milieux catholiques. La presse libérale s’en est félicitée. En revanche pour ceux qui sont attachés à la doctrine de l’Église, il s’agit d’un véritable « tremblement de terre ». Ils sont violemment choqués par la volonté de renforcer les « aspects positifs » du concubinage et de l’homosexualité. Des associations familiales protestent en disant que les personnes dans cet état sont en état de péché mortel et n’ont certainement rien à apprendre aux fidèles. D’autres se demandent si le pape a encore la foi catholique pour laisser passer un tel texte. Manifestement il s’agit de construire « une autre Église ».

Le cardinal Peter Erdö, rapporteur général du synode et donc auteur principal de ce document, s’est plaint lors d’une conférence de presse au Vatican hier matin. En effet, il n’était pas noté dans le document que certains évêques avaient demandé la raison de la non-mention de l’enseignement traditionnel de l’Église ; notamment que les unions homosexuelles ont toujours été considérées comme «désordonnées». John Smeaton, co-fondateur de Voice of the Family (la voix de la famille), une coalition de 15 groupes internationaux pro-famille, a déclaré que ce texte était « l’un des pires documents officiels rédigés dans l’histoire de l’Église. » En quoi les fidèles ont-ils des leçons à prendre chez des personnes qui vivent à l’opposé de la morale catholique laquelle dans cette affaire se trouve véritablement « pulvérisée » ? Une «trahison» se moquant de ceux qui ont mené une vie conforme aux enseignements de la Bible, du magistère de l’Église et de Jésus lui-même.

Dans une interview du lundi 13 octobre, le cardinal Raymond Burke a exprimé les préoccupations de plusieurs de ses frères dans la salle du synode et celles de laïcs militants catholiques à travers le monde. Pour lui – comme durant le concile ndlr- cette présentation publique a été manipulée par les organisateurs du Secrétariat général. Ceci au détriment des interventions réelles des pères synodaux. Il souligne que ce document est en « rupture totale » avec l’enseignement de l’Église.

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :