Voilà où mène l’exaspération des Français face à la montée de l’Islam en France. A Tremblay, au restaurant le Cénacle, deux femmes voilées prennent place. Exaspéré, le restaurateur refuse de les servir les traitant de terroristes “comme tous les musulmans”. Comme par hasard la scène est enregistrée et publiée sur un compte facebook salafiste.

Depuis, il subit le harcèlement des musulmans, qui viennent jusqu’à chez lui. Il a dû quitter son domicile pour des raisons de sécurité.

 

Le maire de Tremblay a naturellement immédiatement condamné ces propos et saisi le Procureur de la République. Il y a fort à parier que ce pauvre restaurateur prendra cher pour quelques mots, alors que ceux qui font l’apologie du terrorisme passent à peine quelques heures en garde à vue, et encore quand ils sont inquiétés.

Ce fait divers est simplement symptomatique de l’exaspération d’une majorité de Français et des prémices d’une guerre civile qui couve…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

33 commentaires