Un ouvrage du nom de The Eyes of Darkness, (en français Les yeux des ténèbres), a été publié en 1981 par un américain du nom de Dean Koontz, spécialisé dans les romans de science-fiction. Le thème de ce livre sera repris dans le cadre d’un film du même nom. Il raconte le déclenchement aux États-Unis d’une guerre bactériologique lancée par les savants de la Chine.

On y trouve ces phrases étonnantes :

. « Ils appellent ce truc Wuhan 400 parce qu’il a été exporté à l’extérieur des laboratoires à partir du développement de l’ADN. C’était la quatre centième tentative de création d’un micro-organisme fait de main d’homme. »

. « Wuhan 400 est une arme parfaite » (Wuhan is a perfect weapon).

Étonnant ! Mais plus encore par cette phrase.

. « C’est vers 2020 qu’une sévère maladie ressemblant à une sévère pneumonie se répandra sur l’ensemble du globe, attaquant les poumons et le système bronchique et résistant à tous les traitements connus. »

Il est ajouté que cette maladie disparaîtrait aussi rapidement qu’elle est venue. L’auteur nomme ce virus modifié « l’arme parfaite » car elle tue sans dévaster les pays. Koontz a été une sorte de visionnaire. En fait tout est exact dans ce roman d’anticipation sauf le nombre d’essais de transformation concernant un virus initial ; il serait de 107 et non de 400. De plus ce n’est pas l’ADN qui est concerné mais l’ARN. L’ADN constitue le message ; l’ARN le diffuse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :