Bien que lancé à peine hier, l’appel à se mobiliser pour Vincent LAMBERT, effectué par l’antenne régionale de la Fondation Lejeune, a rassemblé, à partir de 19H, une centaine de personnes de tout âge, devant le Palais de justice de Lyon (à proximité de la Cathédrale Saint-Jean de Lyon).

Durant la 1e partie de la manifestation, la situation juridique actuelle a été rappelée et précisée. On le sait: malheureusement, aussi bien le gouvernement euthanasique actuellement en place en France que le CHU de Reims ont présenté un pourvoi en cassation contre la décision de la Cour d’appel de Paris du lundi 20 mai 2019 ordonnant la reprise de l’hydratation et de l’alimentation de Vincent LAMBERT.

L’audition concernant ce pourvoi en cassation aura lieu dès le 24 juin et la décision de la Cour de Cassation est attendue vers la fin du mois de juillet.

Le risque est très grand pour M. LAMBERT. En cas d’acceptation du pourvoi sans renvoi devant une autre Cour d’Appel, la mise à mort de Vincent recommencera immédiatement sauf si le Dr Sanchez se souvient qu’un médecin doit soigner, et non tuer les malades qui lui sont confiés. Et si son unité n’est pas en mesure de le soigner, il faut le transférer dans un des 7 centres de soins pour personnes handicapées qui ont indiqué être prêts à le soigner. Ces centres ont l’habitude de s’occuper des personnes en état pauci-relationnel. Par ailleurs, ce transfert soutiendrait l’emploi dans le centre en question. Beaucoup de personnes formées dans ce domaine serait heureux de consacrer tout ou partie de leur journée de travail à s’occuper de Vincent par de la kinésithérapie, de l’ergothérapie ou tout simplement par de petites promenades en plein air en chaise roulante… comme Vincent en bénéficiait entre 2008 et 2013.

Si le pourvoi est accepté avec renvoi devant une autre Cour d’Appel, c’est cette dernière qui devrait ou non confirmer la décision de la Cour d’Appel de Paris.

La meilleure des solutions pour Vincent est que le pourvoi soit rejeté, ce qui confirmerait définitivement le jugement de la Cour d’Appel de Paris, à savoir le maintien de l’hydratation et de l’alimentation jusqu’à la décision du Comité des Droits des Personnes Handicapées (CDPH) de l’ONU, qui n’est pas attendue avant le mois de novembre 2019.

En 2e partie de manifestation, un appel à la prière personnelle a été fait.

Une nouvelle manifestation de soutien pour Vincent LAMBERT à Lyon est prévue vers le 24 juin. Tenez-vous prêts et en attendant, autant que vous le pouvez, jeunez, faites des sacrifices et priez.

“La prière demande, le sacrifice obtient”. Saint Curé d’Ars

 

G. Paume

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Soupape says:

    Je vais suivre le conseil qui termine cet article :

    “La prière demande, le sacrifice obtient”.

    Mais la phrase est citée comme venant du Padre Pio

    (ce qui ne veut pas dire que le Saint Curé d’Ars n’y ait pas pensé !).

    J’ajoute qu’Il est aussi urgent d’organiser des chaînes de prières et de sacrifices.

    Nous n’aurons rien sans l’aide de Dieu.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !