Jacqueline Galant (42 ans) a été ministre de la Mobilité dans le gouvernement belge de Charles Michel (libéral). Après une série de déboires, elle est remplacée au bout de dix-huit mois. Toujours active en politique, notamment à l’échelon communal, elle vient de publier un livre intitulé “Galant, je vous dis merde !” dans lequel elle règle quelques comptes et décrit les coulisses de la politique, des coulisses qui “dégoûteraient” le citoyen s’il savait ce qui s’y passe.

Il y est notamment question de la débauche des politiciens.

On connaît les déviants, les Berlusconi, les DSK, ceux qui ont fait l’actualité par des comportements scandaleux. Mais il y a aussi les autres, plus discrets mais tellement nombreux, dont on ne parle pas mais qui n’hésitent pas à enlever leur pantalon dans leur cabinet ministériel pour un moment intime avec une assistante, une amoureuse ou une conquête de passage. Ceux qui ont cinq ou six maîtresses. Ceux qui payent des prostituées. Tout cela existe. Et de manière bien plus importante que ce que les gens pensent.

En politique, c’est très courant. Cela reste tabou, mais les hommes de pouvoir sont souvent des hommes plus portés sur le sexe que les autres.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :