Elle s’appelle An Neve, elle a 32 ans et vit avec sa fille Robine âgée d’à peine 3 ans à Oostmalle (province d’Anvers). Toutes les deux vivaient dans un appartement social dans lequel elles venaient d’emménager en juillet.

Elles ont été expulsées pour loger des “migrants”.

La petite Robine, 3 ans, expulsée avec sa maman pour loger des migrants

L’affaire rappelle ce qui se passe en Allemagne. Cette fois, les faits se passent en Belgique. C’est tellement scandaleux que beaucoup mettront en doute la véracité de l’information. Ce scepticisme des bien-pensants agace beaucoup An qui essaye de remuer les choses à partir de sa page Facebook.

C’est le monde à l’envers“, explique An Neve. En tant que “Belge dans le besoin, je suis la plus désavantagée“.

Elle a reçu un appel des services sociaux : “Vous devez laisser votre logement pour lundi après-midi car trois demandeurs d’asile arrivent.”

Wouter Patho (N-VA), président de l’OCMW (les services sociaux de la commune), rejette la responsabilité : “Quand Fedasil a demandé de nous activer pour les demandeurs d’asile, il a fallu réagir immédiatement. A partir du mois d’octobre, on pourra offrir un meilleur logement pour une longue durée à cette maman et son enfant.”.

En attendant, An Neve et sa fille ont été recasées dans un “sale et minuscule studio”, explique cette maman en colère.

Morale de l’histoire ? Mieux vaut être un immigré qu’un citoyen de souche démuni dans son propre pays.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

32 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :