trafic-d'enfants-MPIDans le film The Island, des centaines d’hommes sont enfermés dans une gigantesque bulle : ils attendent de pouvoir partir vers « l’Ile » où ils vivront infiniment heureux. En réalité leur départ se fera vers la mort : ils ne sont là que pour servir de réservoir d’organes. 

Sans doute a-t-on fait miroiter un avenir meilleur à une fille somalienne n’ayant pas même de nom. Elle sera envoyée en contrebande de la Somalie vers le Royaume-Uni. Le but en était d’enlever les organes principaux de son corps et de les vendre en vue d’une transplantation. Les œuvres de bienfaisances s’occupant des enfants ont averti qu’il ne s’agissait pas d’un cas isolé, mais qu’un groupe de mineur(e)s était concerné. En Grande-Bretagne, le trafic d’enfants a augmenté de 50 % en une année et a atteint un niveau record. 371 cas d’enfants servant d’objet sexuel ou d’esclave ont été découverts. Le nombre d’adultes vivant dans de telles conditions serait de 786. Ils venaient du Vietnam, du Nigéria, de la Chine, du Bengladesh et de la Roumanie.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 7.000 reins ont été obtenus illégalement à fin de greffes. Il existe un véritable marché noir de cœurs, de reins et de poumons ; en réalité une véritable chaîne allant de la capture de la victime jusqu’au médecin qui pratiquera la greffe.

En Grande-Bretagne, l’équivalent de notre ministre de l’Intérieur M. James Brokenshire, a expliqué que tout trafiquant d’êtres humains serait condamné au moins à 14 années de prison. Le reste des contrevenants resteraient en prison durant toute leur vie. Il a déclaré que « l’esclavage était un effroyable mal qui sévissait dans nos milieux ». (Telegraph,co.UK- 19oct. 2013, Steven Swinford ).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :