Le magazine Forbes a publié ce mercredi son classement 2013 des 72 personnes les plus puissantes du monde. Signe des temps, Barack Obama, n° 1 en 2012, 2011 et 2009 est cette année détrôné par Vladimir Poutine.

 

            En 2012, il était classé troisième et en 2011, alors premier ministre, il était deuxième du classement.

Forbes explique cette première accession de Vladimir Poutine à la dernière marche du podium par le fait que le président russe, présenté comme le « leader autocratique d’une ancienne superpuissance », a consolidé son pouvoir sur la Russie quand, dans le même temps, Barack Obama semble traverser une période difficile illustrée récemment par le shutdown de l’administration fédérale. Par ailleurs, la célèbre revue ne manque pas d’évoquer la « partie d’échecs » autour de la Syrie et les révélations sur les activités de la NSA comme causes de l’inversion des positions des deux présidents dans le classement des hommes les plus puissants.[1]

Sans surprise, le top trois est clôturé par Xi Jinping, secrétaire général du Parti communiste chinois, suivi par le pape François et Angela Merkel en quatrième et cinquième positions.[2]

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :