C’est pour cette affiche ci-dessus que le publicitaire Michel-Ange Flori, déjà bien connu pour ses messages défiant le Pouvoir et soutenant les Gilets Jaunes, a été condamné mercredi par le tribunal de grande instance de Marseille à verser 32 000 euros à BFM TV.

« La police vous parle tous les jours sur BFM TV ». Ce slogan, affiché à la vue de tous sur un panneau publicitaire de 4 mètres par 3 à Toulon au début du mois de mai, a particulièrement irrité la direction de BFM TV qui a saisi le tribunal et obtenu 30 000 euros « à titre de provision à valoir sur l’indemnisation de son préjudice ».

« Je voulais simplement parodier la phrase de mai 68, « la police vous parle tous les soirs à 20 h » », répond le chef d’entreprise.

Le tribunal lui a également ordonné de supprimer le panneau publicitaire sur lequel se trouvait l’inscription polémique ainsi que les photos du panneau publiées sur sa page Facebook. « Je le prends comme un coup personnel, on veut salir ma liberté d’expression. Je n’ai pas d’autre choix que d’aller dans la direction qu’on me montre. », réagit Michel-Ange Flori, qui avait par exemple utilisé précédemment un de ses panneaux publicitaires pour « décerner le prix Benalla au commandant de police Andrieux, qui avait assené des coups de poing à des manifestants ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :