Les lendemains de présidentielles peuvent être cruels ! Au Front National, rien ne va plus…

Après le départ de la benjamine de la famille Le Pen, Marion Maréchal, très estimée par les militants, c’est au tour du vice-président du Front National de faire des vagues.

Floriant Philippot menace de quitter le mouvement à la flamme ou à la rose, on ne sait plus trop. Le numéro deux du parti brandit sa démission si la sortie de l’euro, mesure qu’il défend, n’était plus à l’ordre du jour dans le programme.

Mardi, lors d’une réunion entre cadres dirigeants du parti, c’était l’heure de faire les comptes après la défaite du second tour des élections présidentielles. Les questions économiques ont été bien évidemment abordées puisque certains déçus prétendent que la proposition centrale d’abroger la monnaie unique à plomber l’entre-deux-tours.

Ce jeudi 11 mai, aux micros des  Grandes Gueules Philippot a été très clair :  

« Si le Front garde l’euro ? Bien sûr que non. Je ne suis pas là pour garder un poste à tout prix et défendre l’inverse de mes convictions profondes. Je ne crois pas un seul instant qu’un parti qui défende la nation, la France, renonce à un débat qui est essentiel »

a-t-il expliqué.

« Que la question soit posée, moi ça ne me choque pas. Mais je pense qu’on y perdrait en crédibilité. Ceux qui pensent qu’on y gagnerait se trompent ».

La transformation en profondeur du parti créé par Jean-Marie Le Pen ne s’annonce pas facile pour Marine Le Pen. Et la préparation des Législatives risque de se faire dans la douleur…

En revanche, un possible départ de Florian Philippot du FN pourrait faire beaucoup d’heureux. Il est peu probable qu’il soit aussi regretté  que Marion Maréchal-Le Pen.

Francesca de Villasmundo

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

27 commentaires

  1. Chouanne says:

    Sur ce chapitre Philippot a entièrement raison. Tant que la France ne sera pas sortie de l’euro et de l’UE, elle sera la proie des oligarques au sens propre. C’est-à-dire de ceux qui concentrent dans leurs mains les richesses et le pouvoir.

    Marine Le Pen a eu tort d’édulcorer son discours sur ce sujet à trois jours des élections. Cela ne fait pas sérieux. Elle s’est soumise aux diktats des sondages. Prendre un premier ministre à 3 jours des élections pour le faire élire avec elle s’est de la folie furieuse. Elle devait aller seule à la présidence.

    Cela révèle une personne beaucoup trop influençable.

    • Chris... says:

      Diktats des sondages, diktats de la presse, diktats des pressions internes, diktats des groupes d’influence…
      Il y a de quoi craquer… Le FN craque !
      Marine, affaiblie par les attaques ignobles dont elle a fait l’objet durant toute la campagne, doit subir l’hallali décidé dans son propre camp.
      Beaucoup de maladresses ou d’excès de confiance en certains membres de son entourage conduisent à la dislocation explosive qui se trame. Vengeance de la ligne « historique ?…
      Ecoeurement total !

    • CAFRBOU says:

      OUi, cet entre deux tour n’a pas été bon. Marine Lepen était sur la dernière marche pour s’adresser aux Français directement sans intermédiaire. La pèche aux voix de M. Dupont Aignant et des électeurs de M. Mélenchon était superflue, c’étaient les français les seuls juges et c’est à eux seuls qu’elle aurait du s’adresser. Au lieu de leur donner envie, elle s’est efforcée de leur faire peur en attirant toute l’attention sur M.Macron, dommage. Mais c’est de ses erreurs qu’on apprend. J’espère de tout coeur qu’elle va repartir au combat, car cette femme, comme son Père, comme nous tous est très courageuse face à l’irrationnel de la haine.
      Donc défendre son projet, ne plus entrer dans des débats de conviction puisque la haine empêche tout débat raisonné.
      Dans sa soiré télévisée, où elle s’est mise face à Macron au lieu de l’éviter et de fait, lui donner beaucoup d’importance, elle m’est apparue comme une faible femme vindicative face à un mari dominateur.
      Au départ déçu, puis sa faiblesse toute féminine m’a suscité une vague d’empathie. Qui aurait peur d’elle. Ensuite la dénonciation de M. Macron, à laquelle elle s’est livrée, peut à long terme être payante, car de toute façon elle n’aurait pas été élue (plus de 80 % pour Macron dans les centres urbains, c’est foutu).
      Pas de souverainisme sans monnaie mais cela aurait été bien qu’un Prix Nobel d’économie fut dans les rangs du FN.
      Enfin la culture française est quand même catholique face aux luthériens teutons et vikings d’une part, aux anglicans anglo saxons et américains d’autre part. ça fait du monde. D’autant qu’on ne peut compter sur une Eglise pour soutenir l’Histoire de France, tout acquise qu’elle est depuis Vatican II aux marxistes et aux protestants américains. Donc la laïcité républicaine c’est bien, mais dans ce cas on préfère le modèle Macron. Donc il serait bien que le FN trouve un peu de spiritualité française, on ne sait jamais. De Gaulle n’a pas voulu d’Algérie française pour ne pas faire des musulmans des citoyens français. On se dirige avec Macron vers une France algérienne puisqu’il a soldé le contentieux historique en s’accusant de « crime contre l’Humanité ». Je crains que la France ne soit au Golgotha, et que les derniers des mohicans français ne doivent s’apprêter à vivre l’épreuve de leur Foi, la crucifixion. NSJC l’ a bien fait, « Haut les Coeurs », vive la France éternelle.

    • marc says:

      ce n’est pas nouveau que marion m lepen voulait arrèter la politique,ça fait un moment déjà qu’elle en a parlé ça n’a rien a voir avec les élections

  2. Dombert says:

    La question essentielle, c’est le contrôle de l’émigration. Tout le reste est secondaire. A quoi servirait de retrouver notre souveraineté aujourd’hui, si c’est pour qu’elle profite aux envahisseurs, qui demain s’en serviront contre nous.

    • François says:

      Effectivement faire barrage à l’islam est l’urgence, mais cela fait partie du retour à la souveraineté de la France. Les deux sont une seule et même chose, un seul et même problème. La cohérence du programme du FN n’existe plus sans cela.

      • Dombert says:

        Non, le problème de l’émigration massive a débuté bien avant l’euro. Il faut d’abord rester un peuple, et un quinquennat entier serait nécessaire pour faire le nettoyage qui s’impose. Dans un premier temps, pas la peine de polluer ce difficile combat avec d’autres qui ne rajouteront que de la confusion et de la division.

        • BOURGIN says:

          C’est vrai que l’immigration (pas l’émigration) massive a débuté en France bien avant l’euro, mais l’euro a été institué par consolider et amplifier le mouvement migratoire en provenance des pays islamiques. En conséquence, M. Philippot a raison (comme le souligne @François, ci dessus), les deux choses sont liées et doivent être débattues et combattues ensemble et en même temps. Pas de retour à la souveraineté sans sortie de l’euro et, ans le même temps, une maitrise drastique et vigilante de l’immigration.

      • Dombert@nifty.com says:

        Le problème de l’émigration massive a débuté bien avant l’euro. La priorité des priorités aujourd’hui c’est d’abord pour nous de rester un peuple, et un quinquennat entier serait nécessaire pour faire le décrassage qui s’impose. Un travail titanesque qu’il ne faut pas polluer par d’autres projets – importants certes, mais qu’il faudrait d’abord maitriser – car ils n’ajoutent que confusion et division comme on l’a noté lors de cette élection.

        C’était notre dernière chance. Je suis plus que pessimiste pour ce qui nous attend.

      • ligoulna says:

        @françois : faire barrage a l’islam ! rien que ça , rotchild sont bien connus d’etre salafistes tout comme les proprios des médias qui ont plombé marine durant cette campagne. l’anti islam primaire = l’antisémitisme des laches……a bon entendeur

    • Léa says:

      La question essentielle est bien celle de la monnaie. Pas de création monétaire souveraine, pas de souveraineté du tout. Philippot a donc raison de ne pas voir l’utilité de se dire souverainiste si c’est pour rester asservis à ceux qui créent la monnaie, donc qui définissent toutes les orientations politiques et économiques des pays dont ils contrôlent les finances.
      Cela a récemment été ré-expliqué par le président de la Bolivie.
      http://www.entelekheia.fr/bolivie-lache-bombe-politique-monetaire-independante-cle-de-souverainete-nationale/

  3. Félicie Aussi says:

    Beaucoup de gens pensent que Marine Le Pen s’est sabordée lors du débat télévisé avec l’autre (quand j’étais petite, une tante me disait « l’autre c’est le cochon »).

    Philippot devrait rejoindre l’UPR.

    • raslebol says:

      Le problème en réalité c’est que Mac.on n’a fait que mentir !! Sur l’écu, sur SFR, sur Alstom, j’ai lu quelque part qu’il ne savait même pas ce qu’était le SME !!!!! Alors, bonjour l’individu et bravo la France !!!!!!

      • Soupape says:

        Tout à fait exact :

        maquerHONTE ne savait pas ce qu’était le SME,
        approuvé en 1979 (cf Wikipédia)
        par le mondialiste-avorteur .°.Giscard-Pétain.°.
        (hé oui ! un bien curieux mélange !),
        parce que maquerHONTE n’avait alors que 19 mois,
        et n’était assez grand … pour le comprendre !

        Marine n’avait qu’à se baisser pour le ramasser !

    • François says:

      « Philippot devrait rejoindre l’UPR. »

      Je me demande bien pourquoi alors que c’est lui qui refuse l’atiédissement de l’UPR par rapport à l’euro!

      Les gens réfléchissent avec leur émotions au lieu de réfléchir avec leur tête: ce n’est pas parce que vous détestez Philippot qu’il doit être chargé de tous les maux. Dans l’affaire de l’euro, de l’uE et de Dupont-Aignan il me semble que c’est Marion, autant que j’ai pu en juger, qui a été de mauvais conseils.

      Et pourtant Marion est ma préférée au FN.

      • Daniel REICHERT says:

        A LIRE TOUS LES ENVOIS, IL SEMBLERAIT QUE LE FRONT EST MORT… Je pense que beaucoup se sont emballés parce que MARINE était au second tour où il était évident que TOUS SERAIENT CONTRE NOUS ! Or le score du second tour à 38% montre UN NOUVEAU BOND EN AVANT CAR NOUS AVONS PROGRESSE ! POUR FAIRE MIEUX,il faut continuer à gagner plus de villes,de cantons,de départements, de Régions d ‘où sortirons encore plus de candidats valables! Et donc au lieu de voir un échec, prenons acte de notre PROGRESSION …
        Je suis au FN depuis sa création et nous étions heureux lors des toutes premières élections d’ avoir quelques petites dizaines de nos candidats à plus de 5% … Donc au lieu de nous morfondre, nous devrions être heureux de notre progression seuls contre tous !

  4. Sancenay says:

    Soyons sérieux. Philippot fait son cinéma pour faire croire qu’il est aussi désintéressé que Marion qui, il est vrai a placé la barre très haut!
    La ficelle est un peu épaisse alors que sa soif de leadership sur le mouvement l’a conduit à évincer tant de bons cadres généreux, fidèles et raisonnables dans toutes les fédérations, tels les Simonnot, les Launay, Durand, et tant d’autres afin de placer partout ses pions à toute fin utile.
    C’est d’autant plus vrai que personne ne conteste la nécessité de sortie de l’Euro, mais seulement , et c’est vraiment secondaire, la façon dont cela a été présenté.Ce sont en sus les média qui en ont fait une choucroute tout à fait malhonnête.
    Par contre là où Monsieur Philippot ment effrontément à ses partisans et concitoyens , c’est quand il réduit la question de l’avortement au niveau de » l’intérêt de la culture du bonsaïe », alors que sa promotion et sa réalisation massive constitue bien évidemment la première pompe aspirante pour l’immigration massive, ceci sans même parler du principe, et du fait, de la violence absolue que cela introduit dans le corps social.
    Et je n’évoque même pas pas la question de fond intimement liée à notre civilisation chrétienne : le caractère sacré de la vie qui semble bien défriser Monsieur Philippot.
    En tout cas l’exemple de l’Allemagne est éloquent, qui importe à tour de bras « de la ressource humaine » , comme disent les « experts » déshumanisés, parce par le triomphe du matérialisme et de l’individualisme, elle a renoncé à accueillir l’enfant et que dès lors sa démographie est en panne et la main d’oeuvre rare.
    Monsieur Philippot a tort également lorsqu’il prétend qu’il serait souhaitable de « professionnaliser » encore davantage la vie politique, soit l’étouffer encore plus sous l’incompétence et l’inhumanité de brillants théoriciens et « d’experts  » formatés hors sol.
    Dès lors la nature de l’intention manifestée par Monsieur Philippot de « libérer  » la France  » pose question.
    Car comment pourrait-on la libérer , soit, comment pourrait-on défendre et restaurer son identité , si c’est pour , à quelques variables d’ajustement économiques et sociales près, la maintenir dans le carcan stérilisant de la pensée dite « moderne » qui est, tout bien pesé, aussi ancienne et éculée que la barbarie. Si c’est seulement pour nous reconduire la France du paquebot du même nom ou du Concorde, ou même d’Ariane cela reste encore bien éphémère à l’échelle du temps, et en tout état de cause bien éloigné de la France éternelle , » Lumière pour les nations ».
    Si en plus il faut , pardonnez-moi l’expression , se farcir la gloriole belliqueuse de Napoléon, non merci !
    C’est d’amour authentique et de paix dont notre Patrie a grand soif.

    • raslebol says:

      En attendant le franc-mac Collard a décrété que la sortie de l’euro c’était désormais réglé. On n’en parle plus a t-il dit !!!!!!

      Pour le moment Philippot suit la ligne FN !

      • Sancenay says:

        @ raslebol,
        sur ce point là, oui. Mais sur le reste c’est la ligne qu’il a infléchie et qui représente une défense extrêmement limitée de notre identité et davantage encore de notre civilisation d’essence chrétienne, qu’on le veuille ou non.
        Son refus de considérer la question de l’avortement , au moins sous l’angle démographique, trahit un blocage idéologique absolument néfaste.Et c’est bien dommage, et pour lui-même, et pour la cause qu’il prétend défendre .
        Quant à « connard », c’est le parfait flibustier en embuscade qui , sans doute, se sent pousser des ailes avec le retrait de Marion.
        Avec des « ouvertures » comme cela, on a tôt fait de refermer la caisse en sapin !

        • raslebol says:

          @Sancenay, Je ne sais pas si j’ai mal entendu ou si il y a un homonyme mais jeudi soir sur LCI un « Collard » a été annoncé comme étant investi chez en marche ???????

          Maintenant, je ne sais pas pourquoi MLP l’a accepté alors qu’il cherchait depuis plusieurs années à intégrer le milieu des élus de quel que parti que ce soit, à chaque fois jeté notamment par les électeurs, sauf au FN, mais ce qui est certain c’est qu’il n’a jamais défendu les idées FN, pied à pied aux élections ! On entend vraiment que c’était un FM infiltré ! D’ailleurs mac.on a décrété qu' »on » pouvait le soutenir tout en restant dans un autre parti !!!! Au moins c’est clair !

          Maintenant taper sur le FN, on fait le jeu du système qui VEUT récupérer les sièges perdus aux précédentes élections. Donc tout bruit, quel qu’il soit, sert leurs intérêts, il suffit de se rappeler de quelle façon la campagne du minable a été menée… Il fallait un pion, il est là !

          Et les Français vont vite comprendre leur douleur !
          Il est déjà question de vendre des parts de ENGIE !
          L’investissement que mac.on veut effectuer sera pris sur les retraites, les fameux fonds de pension !!! Quand il aura tout dépenser et que les retraités n’auront plus rien, l’ambiance sera à la joie !!!!!!!

          Maintenant le programme FN !
          Quand deux éléments du bureau disent qu’il faut effectuer des primaires, etc… alors qu’ils sont l’un FM sûr et l’autre sorti de l’ENA, donc pas mieux, on peut se demander si ces infiltrés ne sont pas là pour détruire de l’intérieur un parti qui représentait encore des valeurs de la France !!! rejetées par la république !!!!!

  5. Ronique says:

    Ce message pour demander à tous les grognards qui nous ont fait perdre toutes les élections jusqu’à ce jour et qui vont se moucher dans les médias, que, moralement ce ne sont que des valets du système télévisé dont ils s’abreuvent, et que, si leur esprit trop faible les trahi, que, du moins ils s’abstiennent d’étaler leur nullité en public … quant à ceux qui se barrent quand ça devient intéressant… et bien bon vent dans l’eau avec leur bouée canard !
    Bravo Marine pour ta superbe performance à la hauteur des critiques quelles génèrent !
    Les diviseurs, les balances, les séniles (qui ont voté macron ou non), on les emmerde par contre j’aimerai savoir quelle est la dernière boisson ou nourriture que tu as absorbé avant le débat et je m’interrogerai sur ceux qui te l’ont donné… bises cocotte les Français ne te méritent pas… pour l’instant

  6. Philibert says:

    Phillipot ne veut pas abandonner sa machine à perdre, lui qui était là pour faire sombrer ce parti avec l’autre franc-mac Collard (franc-mac donc non appartenant au FN).

    Marine est une traitresse qui a volontairement pris ces gens pour saboter son parti. Qui se ressemble s’assemble. Elle n’a jamais voulu le pouvoir, elle a simplement accepté de le conduire à la défaite.

    Que le FN crève. Que la Le Pen dégage. Tout catholique ne devrait se fier qu’à Dieu. Jeanne d’Arc était vierge, elle. C’est dire le niveau de déchéance des Français et surtout des catholiques à croire en n’importe quelle femme comme pseudo-héroïne pour relever notre pays…
    Le nombre de gens qui prient est trop faible. Ce n’est que si nous avons des Saints à nouveau dans ce pays que celui-ci se relèvera vu le niveau de souillure que nous avons atteint par le nombre et le degré des péchés qui s’y commettent. Déjà, pour que dans les prophéties il soit dit que les 2/3 de la France va disparaitre, cela donne une idée de comment la situation est presque irrécupérable à moins que les Français ne changent profondément. Ensuite, on n’ose pas imaginer comment cela va se passer pour les autres nations qui n’ont pas été considérées à travers l’histoire comme autant pieuse que la France. C’est le secret de Fatima que nous fêtons aujourdh’ui justement : nombre de nations devraient être annihilées. On peut déjà prédire lesquelles à la vue des péchés qui y sont commis et si la France est coupée en deux… Sans un virage à 180° en nous-mêmes, ce sera encore pire que la vision de l’Enfer que la TSV a montré à Francisco et Jacinthe.

  7. Sancenay says:

    @raslebol

    Je comprends votre désarroi.Mais rien ne sert de cacher sous le tapis ce qui n’est pas poussière, mais tout au contraire est essentiel et prive la contre-révolution – qui devrait LE vrai combat puisque nos ennemis ont placé de longue date la bataille sur ce terrain -là- des indispensables victoires pour libérer la France.
    Pardonnez-moi mais tel qu’il s’agit, le FN et surtout le néo-FN, ne peut que tourner en rond- même quand il progresse- , comme une toupie dont se joue malicieusement le Système, de l’intérieur, lorsqu’il l’infiltre notamment; de l’extérieur, lorsqu’il l’enferme dans ses faiblesses et ses erreurs de stratégie ou de tactique.
    Je pense que vous défendez courageusement notre civilisation chrétienne.L’un des plus beaux préceptes de celle-ci n’est-il pas : « la Vérité vous rendra libre « , soit la Vérité qui oriente tout tout , éclaire tout , et en dehors de laquelle , point de salut.
    Se soustraire à cet effort de vérité, c’est se condamner à perdre d’avance face à un ennemi qui, lui, a choisi précisément de combattre la vérité.
    C’est , en dépit des efforts rester au niveau du jeu imposé.Or, on ne guérit pas le mensonge par le mensonge , ni même l’erreur.

  8. Patrick says:

    Vu l’horrible prestation de Marine face à Macro n, je me pose la question suivante: Marine Le Pen voulait elle vraiment la présidence de la République? Une chose me semble sûr elle ne pouvait pas être plus nul comme si elle le faisait exprès…

    • SANS SOUCHE says:

      Voici ce que je disais le 11 avril 2017 sur MPI avant de me faire lyncher par tous les fanatiques, ravi que certains commencent maintenant à ouvrir un peu leurs yeux:

      « MLP veut gouverner autant que son père le voulait (c’est à dire que ce n’est pas son objectif du tout)… Elle fait partie intégrante du système afin de canaliser la haine et les instincts du bas peuple et de les faire rentrer dans un champ démocratique moderne, le vote populaire…

      Souriez vous êtes filmés! »

    • theophile says:

      Chapeau bas, Patrick…
      il y a une comparaison à faire : ce qu’elle a montré lors du meeting avec Nicolas et sa prestation face à Macron. Elle avait tout et je dis bien tout pour le démonter en 2 temps 3 mouvements, n’importe qui face à Macron l’aurait fait.
      donc elle l’a fait exprès d’être nulle.
      a) soit elle a eu des menaces, après le premier tour, qu’elle ne pouvait pas gérer
      b) soit elle a eu peur de ne pas avoir autour d’elle les hommes pour gouverner
      ( comme son père, par le passé)
      c) soit dans le pire des cas, le FN a été inventé pour faire oublier la médaille de la Francisque de François Mitterrand et son rôle d’agent contractuel du régime de vichy.

      Alors que, n’oublions pas qu’à l’époque de la Guerre 39/45 Jean Marie LE PEN n’avait que 12 à 16 ans.
      Si ceux que j’appelle moi les synagoriens sont capables de provoquer des guerres entre grandes puissances alors faire élire une marionnette comme président doit être pour eux un tout petit détail.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com