Les lendemains de présidentielles peuvent être cruels ! Au Front National, rien ne va plus…

Après le départ de la benjamine de la famille Le Pen, Marion Maréchal, très estimée par les militants, c’est au tour du vice-président du Front National de faire des vagues.

Floriant Philippot menace de quitter le mouvement à la flamme ou à la rose, on ne sait plus trop. Le numéro deux du parti brandit sa démission si la sortie de l’euro, mesure qu’il défend, n’était plus à l’ordre du jour dans le programme.

Mardi, lors d’une réunion entre cadres dirigeants du parti, c’était l’heure de faire les comptes après la défaite du second tour des élections présidentielles. Les questions économiques ont été bien évidemment abordées puisque certains déçus prétendent que la proposition centrale d’abroger la monnaie unique à plomber l’entre-deux-tours.

Ce jeudi 11 mai, aux micros des  Grandes Gueules Philippot a été très clair :  

“Si le Front garde l’euro ? Bien sûr que non. Je ne suis pas là pour garder un poste à tout prix et défendre l’inverse de mes convictions profondes. Je ne crois pas un seul instant qu’un parti qui défende la nation, la France, renonce à un débat qui est essentiel”

a-t-il expliqué.

“Que la question soit posée, moi ça ne me choque pas. Mais je pense qu’on y perdrait en crédibilité. Ceux qui pensent qu’on y gagnerait se trompent”.

La transformation en profondeur du parti créé par Jean-Marie Le Pen ne s’annonce pas facile pour Marine Le Pen. Et la préparation des Législatives risque de se faire dans la douleur…

En revanche, un possible départ de Florian Philippot du FN pourrait faire beaucoup d’heureux. Il est peu probable qu’il soit aussi regretté  que Marion Maréchal-Le Pen.

Francesca de Villasmundo

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

27 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :