Les nations européennes connaissent une crise identitaire et spirituelle sans précédent, vivent une « apostasie silencieuse », depuis qu’elles ont renoncé à la civilisation chrétienne pour se jeter dans les bras du laïcisme, du libéralisme et du matérialisme, mais les évêques européens vont se retrouver au Vatican pour débattre sur le changement climatique, le chômage et l’accueil des migrants…

Eh oui ! La perte des repères chrétiens, l’euthanasie, le mariage homosexuel, la légalisation de la drogue, l’augmentation des suicides, la dictature transgenre, l’islamisation croissante de la société occidentale corollaire de l’invasion migratoire actuelle, etc., ne sont pas les grandes problématiques existentielles sur lesquelles la Comece, c’est-à-dire la Commission des Épiscopats de la Communauté européenne, a invité évêques et politiciens à débattre au Vatican pendant deux jours, aujourd’hui et demain, autour du thème : « (Re)Thinking Europe. Une contribution chrétienne au futur du Projet européen ».

Le président de cette Commission, le très protestantisé cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising, a indiqué les sujets sociétaux sur lesquels vont se pencher les évêques et les politiques européens :

« Nous pensons à la question du climat, au grand concept exprimé par le pape de la « maison commune de la Création » ; nous pensons au fait que nous devons être présents pour tous »,

c’est-à-dire particulièrement pour les migrants au centre de leur attention pastorale, pour les chômeurs ; pour formater les populations à ne pas user trop d’insecticides, trop de laque, car elle détruit la couche d’ozone, à pratiquer le tri des déchets, à ne pas abuser de l’eau ni du courant électrique, etc. Tous des questions éminemment catholiques et essentielles pour vivre chrétiennement dans ce monde nihiliste et athée…

Surtout a souligné le cardinal allemand, en présentant le programme du colloque avec le « ministre des Affaires étrangères » du Vatican, Mgr Paul Richard Gallagher, la perspective de l’Église pour l’Europe « ne sont pas les courants populistes et tournés vers le passé ».

« En Europe se fait jour une tendance à chercher les réponses dans le passé, dans un retour mal-compris aux solutions éprouvées, qui souvent ne sont que de la nostalgie et une transfiguration romantique du passé. […] Les courants populistes et tournés vers le passé en sont une expression. Mais cela n’est pas notre perspective : la nôtre n’est pas un regard rétrospectif qui embellit la réalité, mais au contraire un regard lucide sur notre présent et surtout notre futur. Pour cela le thème de notre dialogue est « (Re)Penser l’Europe« .

Le cardinal s’est arrêté sur le problème migratoire sur lequel il regrette qu’il n’y ait pas d’unité de vue entre tous les pays européens, cette unité ne devant être qu’immigrophile, tout autre option politique étant méprisée. Sa chère liberté de pensée n’est valable que si on pense correctement :

« Nous ne sommes pas ingénus. Jésus n’était pas ingénu. Nous sommes tous frères et sœurs, croyants et incroyants, catholiques et non-catholiques, nous sommes tous des êtres humains. Une façon de penser en blanc et noir est en train de croître dans certains mouvements mais les conférences épiscopales ne l’approuvent pas, ne suivent pas les idées populistes et nationalistes. Si c’était ainsi je les critiquerais. Sur la question migratoire nous avons des discutions entre évêques des 28 pays membres de l’Union Européenne, nous n’avons pas toujours les mêmes idées, la question est difficile, mais sur les grandes lignes je peux dire que nous suivons tous le pape : nous sommes tous catholiques. »

Si l’on comprend le cardinal Marx, il y aurait donc un nouvel article de foi dans le Credo auxquel tous les catholiques doivent adhérer pour être considérés catholique par l’Église de l’ère bergoglienne : « Je crois en l’accueil inconditionnel des migrants. » Comme si le message immigrationniste du pape argentin avait valeur magistérielle ! On croit rêver devant une telle malhonnêteté intellectuelle venant d’un cardinal qui n’hésite pas d’ailleurs, comble du comble, à contredire sur des points dogmatiques l’Église catholique.

Pour bien faire passer le message anti-nationaliste d’une Église officielle sacrifiant sur l’autel du politiquement correct, Mgr Gallager a appuyé les propos du cardinal Marx en affirmant de son côté :

« Soit avec le populisme que le nationalisme, il y a un compromis avec la vérité : avec le populisme les politiques disent ce qu’ils pensent le peuple devrait sentir, avec le nationalisme viennent exaltés des préjugés envers les autres. […] Les idées du nationalisme ne sont pas à suivre et le populisme comme stratégie politique est à éviter. »

Revenant sur le sentiment d’hostilité envers l’islam qui existe en Europe, il a osé soutenir également :

« Nous ne devrions pas être préoccupés par les chiffres » parce que « la présence des musulmans en Europe n’est pas aussi grande que les populistes voudraient le faire croire » mais « nous devons tenir fermement le principe de la liberté religieuse ». 

Ces ecclésiastiques conciliaires vivent dans un utopique « vivre-ensemble » que nie la réalité des faits, des zones de non-droit où la charia est implantée, du terrorisme, de l’avancée islamique en occident, du Grand Remplacement ethnique, culturel et religieux. Leur soumission au politiquement correct leur fait perdre le sens de la Vérité !

Si l’on considère les sujets européens jugés comme primordiaux par la Comece, cette Commission épiscopale ressemblant davantage à un repère de mondialistes patentés, plus concernés par le projet maçonnique européen destructeur des nations et des identités que par la défense de la foi et de la morale catholiques tout autant que de la nature humaine auprès des peuples du Vieux Continent, c’est à nous de nous demander si les évêques qui en font partie sont vraiment catholiques

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 commentaires

  1. Cadoudal says:

    « Les courants populistes et tournés vers le passé en sont une expression. Mais cela n’est pas notre perspective : la nôtre n’est pas un regard rétrospectif qui embellit la réalité, mais au contraire un regard lucide sur notre présent et surtout notre futur. Pour cela le thème de notre dialogue est « (Re)Penser l’Europe« .

    ( le F.:.M.:. évêque Gallanger)

    ce disciple de Cauchon ne tiendrait certainement pas ces propos devant le dirigeant d’ultra droite identitaire patriote Natanhyaou .

    la Mémoire passée d’ Israël , son Maître, est sacrée et justifie tout , absolument tout.

  2. Chers lecteurs de MPI, pour comprendre ce qui se passe à Rome, je vous conseille de lire cet article mis en ligne par Louis Hubert Rémy. Rome n’est plus du tout catholique et ce François Bergoglio est un imposteur.
    http://blog.catholicapedia.net/2017/10/21/lantipape-bergoglio-ou-francois-de-lesbos/

    Vous devez ouvrir les yeux pour voir la réalité et rejeter en BLOC tout ce qui vient du Vatican.
    Il nous faut garder la FOI de toujours et ne pas transiger.
    Que Dieu nous garde!!

    • Raiford says:

      Cela se résume simplement : les prélats ne sont plus catholiques, ils sont mondialistes, ils ont apostasié…

  3. Et le salut des âmes ? Cela intéresserait-il la Comece ?

  4. Cadoudal says:

    ce qui fait la gravité de la crise de l’ Eglise , ce n’est pas qu’Imbroglio soit un jean foutre patenté;

    ce qui est grave , c’est que le Sacré Collège élise systématiquement des guignols pareils, en pleine connaissance de cause.

    c’est le 5° pape véreux qu’il désigne ;

    l’ Eglise ne s’ en remettra pas.

    • MA Guillermont says:

      Si Cadoudal … le vrai … fut anobli à titre posthume , Cadoudal … le faux … est un illustre apostat !
      Votre post est un terrible blasphème !
      Vous êtes sédévacantiste , …

      • Cadoudal says:

        je rejette formellement l ‘Eglise maçonnique d’ Assise, de la synthèse de toutes les erreurs religieuses;

        je ne suis pas en communion avec l ‘intrus qui a dit : « il n’y a pas de Dieu catholique »

        et autres insanités au socialiste Scalieri ..

        infailliblement, presque tout le temps, Luther Imbroglio déconne.

        je m’ en tiens strictement au concile de Trente.

        libre à MA Guillermont de suivre cet imposteur.

      • Jacques says:

        Premier blasphémateur n’est pas Cadoudal mais le pape

        • MA Guillermont says:

          Messieurs Cadoudal et Jacques , je n’ai de cesse que de dénoncer l’imposteur maçonnique assis sur le trône de St Pierre dénommé Francois-Jorge Maria Bergoglio marxiste et hérétique …anti-catholique et islamophile et vous n’avez de cesse que de mettre tous les Papes dans le même tiroir que cette incarnation satanique !
          Alors je m’oppose à votre amalgame – qui est la critique très grave et le rejet définitif de tous les papes depuis ce Concile Vatican II- de toutes mes forces et je pense que vous êtes sedevacantistes ce qui est une hérésie et une apostasie …
          A vous de confirmer votre confiance au Pape Benoît XVI toujours en vie et mis en retrait par ces comploteurs puissants et maçonniques .

          • Cadoudal says:

            je prends acte de vos réserves sur Luther Imbroglio.

            je ne pense pas qu’Imbroglio soit marxiste ; il est plutôt nietzschéen.

            il est nihiliste; pour lui, Dieu est mort et enterré.

            concernant Benoît XVI , je vous rappelle le livre de Mgr Tissier de Mallerais
            ( fraternité st Pie X):

            « l’étrange théologie de Benoit XVI  » éditions du Sel ( chez les dominicains d’ Avrillé)

            ce livre étudie le livre sulfureux de Benoît XVI : « la foi d’ hier et la foi d’ aujourd’hui; »

            il met en évidence le modernisme et les hérésies de Benoit XVI , ses attaques incompréhensibles contre st Anselme et la scolastique;

            un faux jeton.

            le vrai problème : l ‘Eglise peut-elle confier sa direction à des cardinaux nommés par des modernistes?

            au Moyen Age, après le scandale des papes intrus, le droit de vote du peuple romain à l’ élection pontificale a été supprimé .

            comment faire pour avoir des papes désignés par de vrais catholiques ?

            la question se pose avec acuité après 2000 ans.

            le dernier vrai pape est Pie XII, de sainte mémoire.

            • MA Guillermont says:

              Pas de réserves Cadoudal mais un rejet ferme et sans appel de ce fruit rouge et vénéneux des puissances sataniques .
              Je viens d’aller sur d’aller sur le net pour le livre de Mr Tissier de Mallerais sur Benoît XVI et j’ai été frappée par cet ouvrage , en fait c’est un livre à charge contre Benoît XVI et vous ne pourrez affirmer que cet Évêque est entré non en résistance mais en dissidence …
              C’est bien sympa envers Benoît XVI qui a levé l’excommunication dont il était frappé …
              Mon sentiment est que Dieu veut notre unité mais que la Fraternité est tombée dans l’orgueil et se croit la meilleure …
              La critique est aisée mais l’art est difficile !

              Pour le Trône de St Pierre vous savez qu’ un Grand Pape et un Grand Monarque sont prophétisés mais auparavant nous connaîtrons de grandes épreuves …
              Réunissons-nous en prières et soyons des résistants fidèles et saints dans la barque de St Pierre .
              Nous sommes les membres vivants du Corps Mystique de l’Église …et nous sommes Famille de Dieu .

              • Cadoudal says:

                le livre de Benoit XVI est un tissu d’ hérésies; du modernisme à l’ état pur.

                incroyable qu’un tel homme ait pu être pape .

                mais les catholiques sont habitués aux hérésies et ne réagissent plus aux aberrations de Vatican II-Assise.

                le livre de Benoît XVI date de 1969 et il l’ a réédité quand il était pape.

                ce n’est pas de l ‘orgueil que de rejeter l ‘erreur religieuse.

                c’est notre devoir impérieux.
                .

                il faut s’ accrocher à la Tradition bimillénaire , aux grands conciles doctrinaux d’ autrefois, et attendre que la tempête passe.

                la destruction de l’ Eglise a été organisée depuis le Vatican , au nom de la sainte obéissance.

                le diable doit bien rire quand il voit la canonisation de Luther par un pape !

                • MA Guillermont says:

                  Je reste fidèle au Christ et à son Eglise .
                  Dans le silence et le secret Marie nous a formé dans le Mouvement Sacerdotal Marial gardé dans le jardin de Son Coeur Immaculé .
                  Enraciné(e) dans la vraie foi , courageux (se) témoins de la foi …
                  Nous sommes prête)s .
                  Confiance , prières , espérance et abandon à l’Amour filial de Notre Père Céleste .
                  Paix à tous dans la Grâce du Seigneur .

  5. En ce qui concerne de démolisseur de Freising, je propose un poids limite pour devenir évêque.

  6. Bardamu says:

    C’est amusant ces commentateurs tradis qui traitent les sédévacantistes de blasphémateurs sinon d’hérésiarques. Ce qu’Imbroglio lâche chaque fois qu’il ouvre la bouche, ses prédécesseurs conciliaires l’ont dit d’une façon ou d’une autre, mais bien enveloppé.
    A mon sens, le sédévacantisme est une opinion qui semble fondée, mais pour l’instant c’est une opinion. Il ne faudrait pas oublier que Mgr Lefebvre a évoqué la possibilité d’une vacance à plusieurs reprises, et qu’il avait autorisé ses prêtres à choisir de prononcer les paroles « una cum » l’occupant du Siège au Canon (ce que l’abbé Cekada appelle l’opinionisme). Et il ne faut pas oublier que l’occupant du Siège à l’époque était JP II.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com