Statues de la Sainte Vierge vandalisées en Savoie : Civitas réagit !
 
Communiqué de presse du mercredi 5 juillet 2017
 
Des statues de la Vierge Marie et du mobilier religieux ont été saccagés ces dernières semaines dans six communes de l’avant-pays savoyard ; les statues ont pour la plupart été brisées en morceaux, sinon décapitées. Deux Vierges ont notamment été détruites à Jongieux, village ou l’on trouve la plus ancienne inscription chrétienne en Savoie, datée de l’an 504.
 
Ayant eu connaissance de ces profanations, la section Savoie de Civitas a immédiatement réagi en organisant un acte de réparation publique le dimanche 2 juillet dans la commune de Jongieux. Plusieurs dizaines de personnes répondirent présentes à cet appel, parmi lesquelles des habitants des communes concernées, ainsi que des fidèles des chapelles catholiques traditionnelles de Savoie. Un prêtre avait fait le déplacement afin de diriger le chapelet et les prières du groupe.
 
Les familles et les habitants profitèrent du beau temps pour pique-niquer sur place et échanger autour de ces tristes événements. A cette occasion, nos militants ont appris que le journaliste du Dauphiné Libéré ayant « couvert » les faits avait purement et simplement menti : en effet, il a écrit que les auteurs des dégradations avaient été interpellés, et qu’ils s’agissaient de l’acte d’une nuit de deux ouvriers éméchés. Or, d’après les témoignages des habitants, les dégradations ont été commises sur une période de trois semaines, et par des hommes cagoulés. Un des habitants devrait publier sous peu un droit de réponse suite à cet énième mensonge médiatique, sur lequel nous reviendrons bien évidemment.
 
Le diocèse de Chambéry a honteusement gardé le silence sur ces profanations. La paroisse a quant à elle promptement réagi… en condamnant et en se désolidarisant de l’action de Civitas !
 
Malgré la désertion des autorités civiles et ecclésiastiques, les militants de Civitas Pays de Savoie seront toujours présents sur le terrain pour défendre la foi et le patrimoine catholique légué par nos ancêtres.
 
Civitas fera bientôt un appel aux dons afin de remettre la Vierge Marie à sa juste place dans les six communes concernées.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires

  1. Tuustotusegosum says:

    Bravo! Je m’unis de tout coeur et en prières à votre démarche.
    A Jésus par Marie

  2. Tuustotusegosum says:

    Le 02/07, j’étais présent au jubilé de Notre Dame de Fontpeyrine, j’étais donc ainsi sans le savoir uni par la prière à votre propre journée de réparation des offenses faites au cœur douloureux et immaculée de Marie:
    http://laportelatine.org/district/prieure/perigord/paroisse/bulletin_fontpeyrine/bulletin_fontpeyrine_1703_14.pdf

  3. cadoudal says:

    c’est à la suite de la profanation d’une statue de la Vierge par les Protestants , à l’ église saint Gervais de Paris, que les guerres de religion ont commencé en France.

    marre de supporter les menées des voyous républicains et démocrates..

    il y a un moment où il faut réagir.

    Dieu et le Roi !

  4. « Le diocèse de Chambéry a honteusement gardé le silence sur ces profanations. La paroisse a quant à elle promptement réagi… en condamnant et en se désolidarisant de l’action de Civitas ! »

    Je n’en crois pas mes yeux !

  5. horace says:

    Ce n’est que le début. Déjà abandonnés, nos potales, chapelles et calvaires seront détruits systématiquement. Les politiques n’en on rien à cirer et les clercs de nos églises n’y trouvent plus l’inspiration divine. Solution ? Un parrainage de chacun de ces lieux.

  6. « Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui oouvre, et les brebis entendent sa voix, il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. »
    « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi,il sera sauve. » Jean 10: 2,3,9

    • Jésus ne supporte pas que l’on bafoue sa très sainte Mère. Ces vandales vont certainement payer cher leurs gestes s’ils ne font pas pénitence…

  7. hathoriti says:

    si des saucisses et du jambon avaient été jetés devant une mosquée….! kolossale catastrophe ! émeutes, réparations, discours du minus élyséen et tutti quanti…mais une église…une profanation de statues de la Sainte Vierge…bof ! quand on pense que même l’Eglise ferme honteusement sa grande gueule…!

    • pamino says:

      L’Église a peur de ses propres enfants.

      • L’Eglise n’a pas d’enfants ni peres, elle n’a que des freres et des soeurs. Estce q’ on ne prie pas tous « notre Pere « ?

        • L’Eglise est notre Mère. Elle garde tous ses enfants, que sont les baptisés, dans son sein maternel.

          • Selon Jean 17, c’est Dieu qui garde Ses enfants, qui ensemble forment l’Eglise. (versets 11, 15)

            • C’est une institution spirituelle (et aussi temporelle avec un chef, le pape, qui fut d’abord Pierre). Tous les membres de l’Eglise forment le Corps mystique du Christ, dont le Christ est Lui-même la Tête.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com