Le racisme est partout, on ne cesse de vous le dire. Même chez Dominique Sopo, le président de SOS Racisme qui qualifie un sénateur italien d' »Oncle Tom » en raison de sa couleur de peau. Mais dans ce cas, le sénateur noir est un élu de la Ligue (la mention « du Nord » a disparu), le parti de la droite nationale italienne.

Décidément tout est devenu compliqué !

Ceux que l’on nous présente comme l’extrême droite italienne qui fait trembler dans les chaumières ont fait élire un Noir… qui dénonce l’immigration…

Et, en France, le président de SOS Racisme, qui prône tout au long de l’année le melting-pot, le « vivre ensemble », l’accueil des immigrés et leur prise de responsabilités dans notre société, fait une allusion qu’il considérerait sans doute raciste s’il n’en était pas lui-même l’auteur, alors qu’il trouverait formidable qu’un Noir devienne sénateur du parti socialiste.

Quand on vous dit que le monde est devenu fou…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Pierre Gouverneur says:

    Ceux qui dénoncent le racisme actuellement font preuve de racisme primaire du simple fait qu’ils ne respectent pas le pays d’accueil. Leur vivre ensemble ne consiste qu’à s’imposer au point de déraciner sa culture pour en planter une autre, aux aspects nocifs ou dégradants.

  2. Daniel Daflon says:

    C’est clair que si j’étais Italien je ne voterais pas pour la Ligue si celle si accepte les noirs dans son sein. Mon but: 0 bicot 0 négro. Que ces gens rentrent chez eux , nous ne voulons pas d’eux. Ceci dit il n’y a aucun racisme la dedans, je ne les considèrent pas comme inferieurs. Simplement ils ont leurs pays, qu’ils aillent y vivre.
    Que les biens pensants me qualifient de ce qu’ils veulent, cela m’est parfaitement indiferent

    • LANKOU RU says:

      C’est exactement ce que je pense . On est au moins 2 !

  3. Acceptez-vous les métis nés d’un parent français-de-souche-caucasien et d’un autre parent non-blanc ? Que faire de ces bâtards ?

    Autres questions :
    – Qu’est-ce qui justifie votre façon de penser, qui consiste à considérer que l’on n’est légitime à vivre que là où l’on a eu la fortune (ou l’infortune) de naître ?
    – Habitez-vous toujours dans la maison dans laquelle vous êtes né et avez grandi ? Habitez-vous toujours dans la ville dans laquelle vous êtes né ? Dans le département, la région, dans lesquels vous êtes nés ?
    – Que pensez-vous des Français qui vont vivre à l’étranger ? Devraient-ils être systématiquement renvoyés chez eux ?

    Essayez de répondre honnêtement à ces questions, vos réponses m’intéressent !

  4. cricri48 says:

    j’adore quand tous ces donneurs de leçon se prennent les pieds dans le tapis !!! à mon avis ce processus va se développer et montrer les limites du crétinisme de toutes ces théories du  » bien (( qui ne serait que du côté de la  »gôôôôche  »

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com