L’armée américaine a officiellement fait savoir que 22 de ses soldats pourraient avoir été en contact avec de l’anthrax au cours d’un exercice sur une base militaire américaine en Corée du Sud.

La base aérienne d’Osan a été mise en état d’alerte après qu’il a été découvert que les bactéries qui ont été utilisés durant un exercice militaire étaient peut-être actives. “22 soldats ont potentiellement été exposés à de l’anthrax lors de l’exercice”, a confirmé un communiqué de la base militaire américaine.

La base militaire affirme qu’il n’existe «aucun danger» pour la population locale et que les échantillons d’anthrax ont été utilisés “dans un environnement de laboratoire” dans une installation autonome de la base militaire.

Le Pentagone avait annoncé précédemment qu’un laboratoire militaire américain avait envoyé par erreur des bactéries d’anthrax mortelles à neuf laboratoires.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :