Le nouveau maire d’Hénin-Beaumont vient de prendre une décision originale. Steeve Briois (FN) a annoncé que la Ligue des droits de l’Homme cessait de bénéficier d’un local mis gratuitement à sa disposition par la commune. «Depuis des années, la Ligue des droits de l’Homme bénéficiait de subventions municipales (300 euros par an) et d’un local municipal en toute illégalité» , précise le nouveau maire qui ajoute : «Non seulement, aucun bail n’a été signé entre l’association d’extrême gauche et la mairie faisant de la LDH, un occupant sans titre mais plus grave, ces subventions sont totalement illégales».

Dans une commune paupérisée, on se demande en effet pourquoi une telle association bénéficierait de ce genre de privilèges aux frais du contribuable.

Alain Pruvot, président de la LDH d’Hénin-Carvin et de la fédération départementale LDH du Pas-de-Calais, s’«attendait d’autant plus (à cette décision) que Steeve Briois avait déjà déclaré devant la presse au lendemain de son investiture que les droits de l’Homme continueraient à être respectés à Hénin-Beaumont, mais sans la Ligue des droits de l’Homme».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :