JPEG - 211.6 ko

Angleterre – Le samedi 7 juillet, c’était au tour de Londres d’accueillir une gay pride.
Le défilé LGBT a été perturbé par une contre-manifestation organisée par… des militantes lesbiennes qui ne veulent pas le mélange avec les transgenres !

Le groupe lesbien a bloqué quelques instants la gay pride. Les militantes lesbiennes avaient déployé des banderoles sur lesquelles ont pouvait lire que le “transactivisme efface les lesbiennes ” ou encore que la lesbienne est une “femelle homosexuelle “. Parmi ce qui était scandé, on pouvait entendre “un homme qui dit être une lesbienne est un violeur ” et “seules des femmes peuvent être des lesbiennes ”.

Il s’agissait de militantes du mouvement Trans-Exclusionary Radical Feminist (TERFS, Feministes radicales excluant les trans), décrit comme très actif au Royaume-Uni ces dernières années.

Ce mouvement milite pour que les transgenres ne soient pas assimilés à de vraies femmes.

Ces militantes lesbiennes avaient aussi réclamé l’exclusion des transgenres sur des listes politiques qui se voulaient à 100 % féminines.

Voilà donc un mouvement lesbien accusé d’être “transphobe ” par le reste du lobby LGBTQI.

Pendant ce temps, des policiers LGBT participaient en uniforme à ce déferlement des mœurs contre-nature.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :