Espagne – Manuela Carmena, maire de Madrid et membre du parti d’extrême gauche Podemos, a trouvé un moyen pour faire parler d’elle dans tout le royaume hispanique : interdire la présence d’une crèche de Noël à la fameuse Puerta de Alcalá de la capitale espagnole. Un geste antichrétien qu’elle avait déjà fait l’année dernière, n’autorisant que des décorations sans connotation religieuse chrétienne pour des “fêtes” dès lors totalement dénaturées. Comment fêter Noël sans fêter la Nativité ? Absurde. L’extrême gauche athée se trouve ainsi main dans la main avec l’hyper-capitalisme des multinationales et le Père Noël de Coca-Cola…

Mais la réaction des Madrilènes est exemplaire : jour après jour, ils sont des centaines à venir y déposer une crèche de Noël et s’y faire photographier ! Sur les réseaux sociaux, les messages abondent pour rappeler que l’Espagne est catholique et doit le rester.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires