L’absurde décision gouvernementale de placer les militaires de l’opération Sentinelle dans le dispositif mobilisé pour faire face aux Gilets Jaunes a suscité beaucoup de mécontentement au sein de l’armée. Sous couvert d’anonymat, plusieurs militaires ont expliqué aux journalistes que leur mission est de défendre la France, pas de lutter contre des Français.

Au mécontentement s’ajoute la crainte d’être acculé à ouvrir le feu. Les propos du gouverneur militaire de Paris à ce sujet, vendredi à la radio, ont été particulièrement inquiétants.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :