Officiellement Ismaël Emelien, le conseiller de l’ombre d’Emmanuel Macron, démissionne parce qu’il publie un livre :

« Par éthique personnelle, je me suis astreint en tant que conseiller spécial du président à un silence absolu qui n’est pas compatible avec la parution d’un tel ouvrage. Mon départ correspond à une nouvelle étape de mon engagement. Après Bercy, la campagne présidentielle puis l’Élysée, je veux retrouver la confrontation en première ligne. On est bien seul aujourd’hui à défendre le progressisme, on a besoin de relais dans la société et au-delà de nos frontières, et je pense que c’est dans cette position que je serai le plus utile. Je resterai à l’entière disposition du président et je continuerai à l’aider. Je poursuis le même combat, mais par d’autres chemins. »

Il a donc annoncé, ce lundi 11 février, quitter l’Élysée à la fin du mois de mars.

Officieusement, ce conseiller spécial du président, au rôle aux contours flous, celui qu’on surnomme ‘Isma’ dans l’entourage présidentiel ou « la boîte à idées » de Macron, est inquiété dans l’affaire Benalla : il est soupçonné par les enquêteurs d’avoir réceptionné illégalement les images de violences du 1er mai. Il risque ainsi une mise en examen pour « recel de détournements d’image de vidéo protection ».

La Macronnie s’effrite chaque jour davantage : les jeunes loups du premier cercle du pouvoir, ceux qui ont fait Macron, l’ont porté au pouvoir, ces éléments clé du dispositif clanique macronien, prennent leurs distances par rapport à un président qui a, désormais, la poisse !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :