je-soutiens-piquemal

Le 6 février 2016 n’aura pas été sanglant comme l’a été le 6 février 1934 mais il existe bien un parallèle : la République est toujours prompte à frapper les patriotes en même temps qu’elle se montre toujours clémente pour l’anti-France.

Ainsi, ce 6 février 2016, la République a fait usage de la force contre les patriotes à qui elle a interdit de manifester. Mais la même République a toléré les diverses manifestations de l’extrême gauche.

Ingrat vis-à-vis d’un serviteur estimé de la France, le  gouvernement français a ordonné l’arrestation du général Christian Piquemal, ancien commandant de la Légion Etrangère.

Maniant une sévérité dont elles n’usent guère vis-à-vis des immigrés illégaux ni même des criminels, les autorités de la République ont choisi de faire passer en comparution immédiate lundi au tribunal de Boulogne-sur-Mer le général Piquemal, ainsi que quatre autres personnes arrêtées avec lui.

Le général Christian Piquemal est désigné par les commissaires politiques de la République comme ayant eu «le rôle principal» dans cette manifestation interdite et est poursuivi pour «participation à un attroupement qui ne s’est pas dissout après sommation».

 Les quatre autres personnes qui comparaissent le même jour sont poursuivies pour «port illégal d’armes».

«On sait bien que la manifestation a été interdite et que l’autorité de l’Etat a été défiée. Le général, il n’est pas venu à Calais pour faire de la figuration», a affirmé à l’AFP le procureur de Boulogne-sur-Mer, Jean-Pierre Valensi, docile porte-voix de ses maîtres Valls et Cazeneuve.

Pendant ce temps, à Saint-Brieuc, le préfet des Côtes d’Armor s’est affiché en présence de militants d’extrême-gauche qui avaient organisé une manifestation non autorisée.

Nous ne saurions trop conseiller de relire et de propager cet extrait d’un article publié par Metro à propos d’une autre manifestation mais qui contient de très intéressants propos de la préfecture de Paris qui doivent bien valoir pour le reste de la France.

piquemal-metronews

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :