Depuis son exclusion du parti macroniste LREM, le député Agnès Thill parle de “parti sectaire”, s’inquiète de l’état de notre pays et cite Simone Weil (pas Veil !) à propos des partis totalitaires. Mieux vaut tard que jamais…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Bien sûr que Madame Agnès Thill doit continuer le combat !
    Ce serait trop facile que de ne plus dire ce qui dérange …………….tellement plus facile !!!!!!!!!

    Le combat est juste …. parfaitement juste .

    Un enfant doit avoir UN PAPA !
    L’enfant est porté par sa mère certes mais au nom de quoi serait-il privé de son père ?????

  2. Dominique LEVAL says:

    Le totalitarisme de la pensée ne doit pas passer. On doit pouvoir dire ce que l’on pense sur les sujets de la PMA, de la GPA, et du mariage pour tous, toutes orientations qui ne veulent pas tenir compte de la consistance intrinsèque et divine de l’Homme.