Au cours d’un entretien avec RT Russia, le 27 février dernier, le géopolitologue Alexandre Del Valle évoque la désinformation occidentale sur la libération de la Ghouta en Syrie :

« Aujourd’hui dans la Ghouta, on a un problème. C’est qu’on a des djihadistes liés à al-Qaïda, ex-Front al-Nosra [désormais] Fatah al-Cham, qui s’est noyé dans un groupe qui a changé de nom pour avoir l’air respectable, et encore d’autres groupes soutenus par l’Arabie saoudite qui ont refusé les termes de l’évacuation. On oublie de le dire. »

« [Ils] prennent des populations civiles en otage, un peu comme fait le Hamas quand Israël veut bombarder. »

«On accuse l’ennemi [Damas] de faire des carnages mais soi-même on se cache exprès [parmi] une population qu’on empêche de partir pour être sûr qu’il y ait un carnage. »

« Donc les véritables criminels qui sont à l’origine de la mort de ces civils, ce sont les djihadistes qui ont refusé les termes de l’évacuation et qui prennent leurs femmes, leurs enfants comme boucliers humains. »

« Il faut quand même dire que la totalité des mouvements soi-disant rebelles – ça fait presque sympathique, « rebelles » – sont des djihadistes d’obédience salafiste ou Frères musulmans […] ce sont des islamistes extrêmement radicaux. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :