Folie d’un simple automobiliste ou attentat terroriste ?

Pour l’instant les autorités allemandes ne se prononcent pas quant aux motivations qui ont conduit un Allemand de 29 ans a foncé, aujourd’hui lundi 24 février, avec sa voiture sur un défilé de carnaval à Volkmarsen, dans le centre de l’Allemagne.

Selon les premiers témoignages, le conducteur a foncé dans la procession avec son break Mercedes gris métallisé, immatriculé dans la région. Il aurait ainsi contourné une barrière puis grandement accéléré dans la foule, poursuivant ainsi sa course sur une trentaine de mètres. Des témoins interrogés par le quotidien Frankfurter Rundschau ont eu l’impression que le suspect visait particulièrement les enfants. 

Le conducteur du véhicule « a été arrêté », a précisé la police, sans fournir de précisions sur ses motivations. Il s’agit d’un Allemand de 29 ans originaire de la région, selon la police citée par le quotidien local Hessische Niedersächische Allgemeine. Il n’était toutefois pas en état d’être interrogé, selon un porte-parole du ministère régional de l’intérieur de Hesse.

« Il y a plusieurs dizaines de blessés, y compris des blessés graves », a précisé un porte-parole de la police. Les victimes ont été prises en charge par des équipes de secours déployées en masse dans cette ville de 7 000 habitants.

Comme à chaque fois qu’un tel événement assassin se produit, le même scénario médiatique se répète : la police locale déclare privilégier la piste de l’acte « délibéré » mais « pas d’un attentat », sans pour autant exclure l’hypothèse. L’information qui se veut rassurante est reprise en boucle par les médias mainstream. Ce n’est souvent que le lendemain ou surlendemain que l’acte terroriste est enfin reconnu.

Donc affaire à suivre…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :