hidjardie2Il y a peu, MPI vous avait révélé que la société de jouets Mattel sortait son nouveau modèle très politiquement correct : la Barbie lesbienne

Maintenant c’est le modèle très modest fashion qui fait des siennes sur Instagram : la « Hijarbie » ou la Barbie en hijab.

La plus célèbre poupée occidentale, symbole de la lutte féministe et de la libération sexuelle, modèle des petites filles en fleurs, ne résiste pas plus à l’islamisation de la société qu’elle n’a résisté à l’homosexualisation des mœurs.

hidjardieCe n’est pas la société productrice mais une Nigérienne, Haneefa Adam, jeune diplômée en pharmacie d’une université britannique, qui a réalisé ces nouveaux costumes et a ensuite posté les photographies de ces barbies voilées sur Instagram : « J’ai crée les voiles, car je voulais qu’il existe une barbie avec laquelle les jeunes musulmanes puissent se retrouver. » a-t-elle raconté à Cnn.

Nulle doute que la société Mattel, face au succès de cette initiative, les demandes d’achat se sont multipliées sur l’acompte Instagram de Hanneefa Adam, va rapidement sortir une garde-robe appropriée. Avec des modèles de burka peut-être aussi !

La Modest Fashion fait des émules dans le monde entier. Et témoigne de l’islamisation de la société occidentale !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :