Toutes les accusations contre Asia Bibi, la femme chrétienne pakistanaise, sont tombées ! La Cour suprême d’Islamabad a repoussé le recours des partis islamistes qui voulaient sa tête.

Après avoir été condamnée à mort et avoir passé 9 années dans les geôles pakistanaises, aujourd’hui elle est reconnue innocente. Cette décision a été saluée dans le monde entier : « l’innocence d’Asia Bibi est confirmée, le cauchemar est fini ! » a écrit Antonio Tajani, le président du Parlement Européen. Elle a également déchaîné les réactions des islamistes pakistanais : « Asia Bibi mérite la mort, comme le décrète la loi du Coran » a écrit un activiste de la fameuse « mosquée rouge » sise dans la capitale pakistanaise, avant d’ajouter menaçant :

« A l’étranger aussi vivent des musulmans, n’est-ce-pas ? Quiconque peut la tuer là ! »

Officiellement Asia Bibi est redevenue une femme libre mais reste menacée. La femme chrétienne risque toujours sa vie dans son pays natal où les islamistes voient cette libération d’un très mauvais œil. S’échapper de la fameuse « loi noire », cette loi qui prévoit la mort pour ceux qui sont accusés d’avoir insulté Allah, le Coran ou Mahomet, est chose rare.

Asia Bibi, en compagnie de sa famille, devra donc s’expatrier pour protéger sa vie, pour l’instant au Canada où se sont déjà réfugiées ses deux filles. Mais sa vie et celle de ses familiers resteront pour toujours sous le coup de la fatwa coranique, de cette condamnation à mort effacée par la Cour Suprême au grand dam des musulmans fanatiques qui au Pakistan et dans le reste du monde continuent à demander sa pendaison : ni au Canada, ni ailleurs, ils ne pourront donc jamais se sentir totalement en sécurité et à l’abri de la vengeance djihadiste.

Islam, religion d’amour, n’est-ce-pas ?

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Au Canada? Trudeau islamise le Canada à vitesse grand V! Asia Bibi serait plus en sécurité en Europe de l’est.

  2. Xavier S. says:

    Dans Ezechiel 36.26, on lit “Je vous enlèverai votre coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair.”
    Parmi les prière au pied de l’autel, au tout début de la messe tridentine, le prêtre prononce en latin l’extrait suivant du psaume 42 “Sois mon juge, ô Dieu et sépare ma cause de celle de cette société pécheresse; de l’homme inique et trompeur délivre-moi. Car, ô Dieu, tu es mon soutien. …”

    Ces passages de la Bible s’appliquent très bien aux musulmans et aux chrétiens victimes de l’islam.
    En effet, l’éducation du coeur, la vie intérieure, la charité, telle qu’elle existe dans la vie chrétienne, est absente du Coran et des pratiques musulmanes. Dans l’islam, il faut simplement de se soumettre aveuglement à des prescriptions extérieures dictées par le Coran et les écrits de ses docteurs. Peu importe si les prescrits islamiques sont appliqués avec la dureté d’un “coeur de pierre”, pouvant aller jusqu’au meurtre. C’est cette dureté du coeur, si caractéristique chez les musulmans, qui engendre des foules haineuses et vociférantes, semblables à celles protestant contre la libération d’Asia Bibi et réclamant sa mort.

    • Soupape says:

      Le mot “société” n’est pas dans le texte latin !

      Il est seulement dans la tête du traducteur.

      “Judica me Deus, … et discerne causam meam de gente non sancta”

      Les “gente non sancta” … ne forment donc pas la société,
      mais seulement une partie du peuple juif … “les pécheurs”
      qui, en principe, sont les publicains, … mais où on trouve aussi … beaucoup de pharisiens !

      Le concept de “société” est athée de nature, …
      Il n’existe qu’à partir de .°.rousseau.°. et des .°.lumières.°.
      C’est de là qu’on a commencé … à concevoir l’homme sans sa relation à Dieu …

      • Xavier S. says:

        Il y a bien eu les sociétés communistes du bloc soviétique. Toutes ont persécuté le christianisme, surtout catholique, et cela continue encore en Chine, au Vietnam, à Cuba.
        L’expression “gente non sancta” peut aussi, par extension, s’appliquer aux pécheurs et aux impies de tous les siècles chrétiens. Pas seulement à une partie des juifs de l’Ancien Testament.
        C’est ce qu’a fait l’Eglise catholique en introduisant ce psaume 42 “Introïbo ad altare Dei” dans l’ordinaire de la messe, il y a des siècles.
        C’est un psaume formidable et consolateur qui mérite d’être approfondi et mémorisé (surtout aujourd’hui avec la crise) parce qu’il aide à lutter contre les attaques du découragement et la déprime. Jugez-en: “…Pourquoi me repousser? Pourquoi m’en irais-je tristement, accablé par l’Ennemi? Envoie ta lumière et ta vérité: elles me guideront. Elles me conduiront à ta sainte montagne et à tes tabernacles. …”
        Par malheur, l’Introïbo fut supprimée tout au début de la réforme liturgique de Paul VI.
        On se demande pourquoi…