Copenhague

A 16h00 environ, la maison de la Culture de Copenhague au Danemark à subi entre 50 et 200 coups de feu suite à une attaque terroriste islamiste. L’ambassadeur de France ainsi que l’un des auteurs des fameuses caricatures de Mahomet participaient à un débat en rapport avec l’islamisme. 

Le bilan provisoire fait état de 3 policiers blessés et d’un mort civil. Deux auteurs de l’attentat sont toujours recherchés. La traque policière est lancée.

Cette attaque n’est pas sans rappeler celle de Charlie Hebdo à Paris, en raison du thème du colloque qui avait trait à la liberté de blasphème, mais selon les premiers éléments connus, elle serait beaucoup moins bien montée.

Selon d’autres sources les tirs visaient un café nommé “Krudttønden”, (sans doute dans la bâtiment de la Maison de la Culture), qui accueillait donc le débat organisé par le caricaturiste suédois Lars Vilks (photo ci-dessous). Le caricaturiste suédois n’a pas été blessé. Il a été évacué par le service de protection de la police qui l’accompagne toujours lors de tous ses déplacements au Danemark, puisqu’il est visé par une fatwa lancée contre lui par Ben Laden lui-même, comme  contre douze  caricaturistes danois, auteurs également de caricatures de Mahomet. 

femen

Outre l’ambassadeur de France, il y avait une représentante des femens dans la salle ainsi que quelqu’un qui représentait Charlie Hebdo…  Les Français apprécieront donc tout particulièrement que l’ambassadeur de France débatte avec une furie femen, notamment les catholiques, en souvenir entre autre de Notre-Dame de Paris!

Il y aurait 3 blessés dont au moins un policier présent dans la rue ainsi qu’un mort, un civil, selon les médias danois.

Lars Viks

Les médias locaux parlent d’attentat à caractère islamiste, puisque Lars Vilks fait partie des personnalités dont la tête est mise à prix par l’Etat islamique. Il avait en 2007 publié des caricatures de Mahomet représenté en chien et vit sous protection policière depuis lors.

Les assaillants courent encore

Le débat faisait référence à l’attentat contre Charlie Hebdo, d’où la présence de l’ambassadeur de France. L’ambassadeur François Zimeray a indiqué sur Twitter qu’il était “indemne”. “Ils nous ont tiré dessus de l’extérieur. C’était la même intention que Charlie Hebdo sauf qu’ils n’ont pas réussi à entrer”, a déclaré à l’AFP M. Zimeray sur les lieux. “On a réussi à s’enfuir de la pièce, et là on reste à l’intérieur car c’est encore critique. Les assaillants n’ont pas été attrapés, ils peuvent très bien être encore dans le quartier”, a expliqué M. Zimeray peu après 17h00.

“J’ai vu un homme cagoulé courir” dans la rue, a expliqué Helle Merete Brix, une des organisatrices du débat. “Intuitivement je dirais qu’il y a eu au moins 50 coups de feu, et les policiers ici nous disent 200. Des balles sont passées à travers les portes et tout le monde s’est jeté à terre”, a raconté un autre témoin.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :