Alors que les Black Lives Matter et l’extrême gauche prétendent déboulonner toute statue représentant un personnage lié même de très loin à l’esclavage ou au colonialisme, il y a une réalité qu’il convient de rappeler : l’esclavage entre Noirs n’a jamais cessé au Mali.

Voici le témoignage d’un ancien ministre de la Justice malien sur l’esclavage, les viols et ventes d’enfants pratiqués dans certaines ethnies.


Rappelons au passage que la famille Traoré reconvertie dans l’agitation professionnelle en France est originaire du Mali. Et si cette famille allait plutôt s’occuper du sort des Noirs au Mali plutôt qu’en France ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. Tchetnik says:

    Des royaumes africains entiers comme l’Ashanti, le Dahomey, l’Oyo ont vécu sur l’esclavage intra-africain.

    Lagos n’a accepté l’abolition de l’esclavage qu’en 1852 et sous la pression des canons de la Marine britannique…

  2. les fils de cham commencent a flegon vegra ,,,

  3. apjbdm says:

    On peut aussi ajouter les Peuls, les Soninkés du Mali, les Bournous du Tchad, les Swahilis de Tanzanie, et bien sûr les Maures, que Mungo Park décrivait comme étant les pires de tous !

  4. Soninkés auxquels appartiennent les membres de l’inénarrable famille Traoré, si je ne m’abuse, comme dirait le docteur.

  5. apjbdm says:

    @ Tchet’

    Bingo !

  6. Ils pourraient être Mandingues, note.

    Ce qui aggraverait d’ailleurs leur cas…

  7. Jean-Loup Vivier says:

    On parle toujours de la traite atlantique, beaucoup moins de la musulmane, mais jamais de la traite afro-africaine, ou interne, qui est pourtant la première de toutes!

  8. Cadoudal says:

    au début de la traite atlantique, le pape de l’ époque avait dénoncé cette “odieuse avarice”;

    l ‘esclavage était interdit en Europe depuis longtemps ( sans doute la seule zone épargnée) .

  9. Mirage says:

    On voit toujours la paille dans l ‘œil du voisin … .

  10. Bertrand says:

    Des régions ont été colonisées justement pour mettre fin à l’esclavage.toute la colonisation moderne avait des fins humanistes.meme les pères blancs d’Alger,très puissants a l’époque avaient créé un prix littéraire récompensant un roman qui parlait de la traite négrière encore pratiquée par des arabomusulmans qui traversaient l’Afrique d’est en ouest pour ramener des esclaves.ils cherchaient à éveiller les consciences européennes qui se moquaient bien de ce qui pouvait se passer en afrique

  11. claude S says:

    Quand on parle de l’esclavage des noirs par les noirs, et quel fut l’interet de la colonisation…on oublie de rappeler qu’il y avait dans le monde noir au 19 ieme siècle et au début du 20 ieme siècle, quand les blancs découvrait l’intérieur de l’Afrique, la pratique du cannibalisme que la colonisation et le christianisme à éradiqué…depuis les indépendances ont a dit que le cannibalisme était réapparut on a même accusé Amin Dada d’avoir lui-même pratiqué le cannibalisme ! La colonisation est ce qui pouvait arriver de meilleur à des peuples ayant des pratiques qu’eux même réprouvent aujourd’hui ! Les blancs eurent aussi leur part de sauvagerie, certains l’ont encore mais le système occidentale à permis de résoudre une bonne part des atrocités que pratiquait le blanc ! L’homme est un loup pour l’homme qu’il soit blanc ou noir…mais que les noirs qui vivent enf France ne nous fassent pas trop chier ! Ils devraient nous embrasser les babouches pour nous remercier de leur avoir permis de se conduire comme des êtres civilisés…parfois ils nous font douter !

  12. Bertrand says:

    C’est la colonisation qui a permis de mettre fin à l’esclavage.occidentale évidemment,pas turque ou arabo musulmane.mais qui aura le courage de le dire