Alors que les Black Lives Matter et l’extrême gauche prétendent déboulonner toute statue représentant un personnage lié même de très loin à l’esclavage ou au colonialisme, il y a une réalité qu’il convient de rappeler : l’esclavage entre Noirs n’a jamais cessé au Mali.

Voici le témoignage d’un ancien ministre de la Justice malien sur l’esclavage, les viols et ventes d’enfants pratiqués dans certaines ethnies.


Rappelons au passage que la famille Traoré reconvertie dans l’agitation professionnelle en France est originaire du Mali. Et si cette famille allait plutôt s’occuper du sort des Noirs au Mali plutôt qu’en France ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :