Mexique – Un prêtre catholique a pris ses responsabilités après le scandaleux Synode pour l’Amazonie. Devant l’église de Mexico dédiée à Notre-Dame de Guadalupe, le Père Hugo Valdemar Romero a procédé à un acte public de réparation « en demandant pardon au Dieu Un et Trine pour les actes abominables d’idolâtrie et de profanation commis à Rome » et a brûlé trois images de « la diabolique idole Pachamama ». Les fidèles présents ont été invités à réciter avec lui une prière de réparation.

Notons que le Père Hugo Valdemar Romero est l’ancien directeur de la communication de l’archidiocèse de Mexico, et est depuis l’an dernier le chanoine pénitencier de la cathédrale.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :