Loin du brouhaha des rassemblements contre l’antisémitisme, Civitas a diffusé un communiqué rappelant l’antichristianisme qui sévit en France sans susciter de réaction de la classe politique.

Une liste catholique aux élections européennes

Qui d’autre que CIVITAS pour représenter la France catholique aux élections européennes de mai 2019 ?

Il y a bien, parmi les candidats annoncés sur l’une ou l’autre liste, quelques “chrétiens-démocrates” mais ils sont plus “démocrates” que chrétiens et donc plus soucieux de se fondre dans le consensus mou pour être élus que de défendre haut et fort un projet catholique de société, avec toutes les conséquences civilisationnelles que cela implique. Il y a aussi les candidats dont les médias du système construisent un portrait de “catholique” pour tromper l’électeur, mais qui se limitent à se déclarer “chrétiens” dans la “sphère privée” et se défendent d’emblée que cela puisse avoir une conséquence sur leur action politique.
La conclusion saute aux yeux : seul CIVITAS a l’intention de se saisir de ces élections européennes pour porter un message catholique sans concession dans le débat public.

C’est d’autant plus nécessaire à un moment où la république maçonnique orchestre une émotion populaire sur le thème des profanations en occultant volontairement le fait que plus de 80 % des profanations commises en France visent des lieux de culte catholiques et des cimetières chrétiens.

L’antichristianisme, comme le racisme anti-Français, sont des offenses qui n’intéressent aucunement la clique des politiciens qui nous gouvernent. Au contraire, à l’échelle de la France comme de l’Europe, ces fanatiques du laïcisme maçonnique font tout pour déchristianiser notre pays et notre continent.

Vidéo du débat sur l’antichristianisme entre Robert Namias et Alain Escada sur Europe 1

SOUSCRIPTION NATIONALE

Chaque jour, nous recevons des chèques et des virements pour nous permettre de rassembler le montant financier nécessaire pour déposer une liste CIVITAS aux élections européennes et surgir ainsi dans le débat politique en y imposant nos sujets. Vous aussi, participez à cette souscription nationale !

Nous remercions chaleureusement tous ceux qui ont déjà répondu à notre appel de financement pour pouvoir présenter une liste CIVITAS aux élections européennes. C’est grâce à tous les dons, petits et grands, que nous pourrons y arriver.

Les Français seront invités à se rendre aux urnes le 26 mai prochain pour les élections européennes. Et si nous leur offrions la possibilité de voter CIVITAS ?

Rassurez-vous. Nous ne sommes pas devenus partisans de ces institutions européennes, bien au contraire. Nous ne sommes pas non plus devenus des adeptes de la fièvre électoraliste qui se traduit généralement par une aseptisation des idées pour tenter de plaire au plus grand nombre.

Par contre nous voyons dans une participation à ces élections européennes une opportunité de faire entendre aux Français un message jusqu’ici totalement absent. Si j’osais un brin d’humour, ce sera notre contribution au “Grand Débat National”. En effet, ce que propose CIVITAS, c’est de profiter des élections européennes pour imposer dans le débat différents thèmes nationaux (qu’importe que nos adversaires les considèrent hors-sujet) et internationaux (avec une critique argumentée du fonctionnement des institutions européennes).

Car qui d’autre que CIVITAS cherchera à placer la France et le continent européen sous l’autorité du Christ-Roi et à expliquer à tous nos contemporains en quoi cela servirait le Bien commun et résoudrait bien des problèmes liés à la “laïcité” ?
Qui d’autre que CIVITAS défendra publiquement et avec conviction des positions politiques conformes aux enseignements de la Tradition de l’Eglise catholique et de sa doctrine sociale ?
Qui d’autre que CIVITAS assurera une défense sans concession de la Vie et de la Famille, luttant sans merci contre l’avortement, l’euthanasie, la dénaturation du mariage, la théorie du genre, les diktats des lobbies LGBT, la PMA (procréation médicalement assistée), la GPA (gestation pour autrui), l’utérus artificiel, le transhumanisme ?
Qui d’autre que CIVITAS réclamera l’interdiction de la franc-maçonnerie et de toutes les sociétés secrètes ?
Qui d’autre que CIVITAS réclamera l’abrogation de loi Gayssot, de ses annexes liberticides et de sa police de la pensée ?
Qui d’autre que CIVITAS réclamera la suppression des subventions accordées aux associations de l’anti-France ?
Qui d’autre que CIVITAS réclamera l’abrogation de tous les protocoles signés entre l’Etat et des associations de type communautaire (LGBT, CRIF, LICRA,…) ?
Qui d’autre que CIVITAS réclamera la suppression des subventions aux médias ?
Qui d’autre que CIVITAS réclamera la fin des avantages fiscaux accordés aux partis politiques et du financement public des centrales syndicales ?
Qui d’autre que CIVITAS proposera le rétablissement des corporations professionnelles pour rompre avec la lutte des classes ?
Qui d’autre que CIVITAS proposera la suppression des droits de succession ?
Qui d’autre que CIVITAS proposera l’abrogation de la loi Pompidou-Giscard d’Estaing-Rothschild de 1973 responsable de l’endettement de la France ?
Qui d’autre que CIVITAS voudra explicitement mettre fin à l’influence sur l’Europe des banquiers cosmopolites et des spéculateurs de la haute finance apatride ?
Qui d’autre que CIVITAS proposera l’arrêt de toute immigration extra-européenne, l’organisation de la remigration et l’instauration de la préférence nationale ?
Qui d’autre que CIVITAS proposera de baisser la fiscalité directe et indirecte en réduisant drastiquement les gabegies de l’Etat qui se font au détriment des Français ?
Qui d’autre que CIVITAS dénoncera le coût et la gestion insensée des institutions européennes ?
Qui d’autre que CIVITAS se préoccupera de défendre la France rurale, ses paysans, son terroir ?
Qui d’autre que Civitas réclamera le chèque scolaire versé par l’Etat aux parents, leur assurant la liberté de choix de l’école pour leurs propres enfants ?
Qui d’autre que CIVITAS proposera que la France sorte de l’Union Européenne pour échapper aux griffes du Nouvel Ordre Mondial destructeur ?

CIVITAS souhaite donc se servir de ces élections européennes pour faire entendre une voix intégralement catholique, foncièrement patriote, radicalement anti-système. Ce sera la tribune des gilets jaunes contre-révolutionnaires !

Voilà pourquoi nous lançons une SOUSCRIPTION NATIONALE pour recueillir un million et demi d’euros, montant minimum indispensable pour pouvoir présenter une liste CIVITAS aux élections européennes. Nous avons trois mois pour rassembler cette somme. Précisons que si nous ne parvenions malheureusement pas à aboutir, l’argent recueilli servirait intégralement aux élections municipales de 2020. Mais nous sommes confiants, car nous avons la Foi qui déplace les montagnes !

Alain Escada, président de CIVITAS

——————————————————————-

Vos dons – avec la mention “élections européennes” – seront partiellement déductibles d’impôt.

ATTENTION, le don en ligne via paypal n’est plus autorisé, selon une note du ministère de l’Intérieur basée sur une règlementation qui pénalise uniquement les structures dissidentes comme la nôtre.

Dès lors, votre don doit impérativement se faire :

• par virement bancaire avec mention obligatoire de votre adresse postale et du motif de votre virement (adhésion, élections européennes) à :
Banque postale – FR02 2004 1010 1251 9584 8B03 351 – PSSTFRPPSCE

• ou par chèque, à l’ordre d’ADF et envoyé à Civitas – La Bossivière – 53290 Argenton Notre Dame

L’adhésion, comme le don permet l’obtention d’un reçu fiscal (réduction d’impôt de 66%) (Déclaration Préfecture du Val d’Oise, Agrément 1166 du 18 mai 2016). Le don fait par chèque doit être à l’ordre d’ADF.

Civitas est la seule formation politique qui respecte la doctrine catholique et se soucie de la défense de nos valeurs civilisationnelles, sans compromission ni reniement.

Les Français doivent se réhabituer à entendre parler de la loi naturelle, de principes catholiques, de France catholique. Ce discours doit être martelé publiquement encore et encore, jusqu’à ce que cela finisse par devenir, pour nos contemporains, une hypothèse méritant réflexion puis qui leur apparaisse comme LA solution.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :