L’Illinois, aux États-Unis, est devenu le 9e État à consentir l’avortement à n’importe quel stade de la grossesse et quelle qu’en soit la raison, en le déclarant « un droit fondamental ».

De ce triste club promouvant la culture de mort font également partie l’Alaska, le Colorado, le New Hampshire, le New Jersey, le New Mexico, le New York, l’Oregon et le Vermont.

Le 12 juin dernier le gouverneur de l’Illinois, Jay Robert Pritzker, un Démocrate, a signé une loi qui autorise l’avortement, déclaré « droit fondamental », à n’importe quel stade de la grossesse et quelle qu’en soit la raison, et qui impose que tous les plans d’assurances privées prévoient la couverture des dépenses liées à cet acte. C’est une des lois pro-avortement des plus radicales des États-Unis. Elle a immédiatement provoqué la réaction ferme de l’évêque de Springfield, Thomas Paprocki. Le prélat a ordonné aux prêtres de son diocèse de ne pas admettre à la Sainte Communion le président du Sénat de l’Illinois, John Cullerton, et le porte-parole de la Chambre, Michael Madigan, qui « ont obstinément persisté dans la promotion de cet abominable délit et péché grave de l’avortement ». Les deux leaders démocrates, a ajouté Mgr Paprocki, « pourront être réadmis à la Sainte Communion seulement après qu’ils se seront vraiment repentis de ces graves péchés et qu’ils auront fait en outre réparation adéquate pour les dommages et le scandale, ou au moins auront promis de le faire sérieusement, comme cela est établi dans mon jugement ou dans le jugement de leur évêque diocésain en consultation avec moi ou mon successeur ».

Le jour avant, c’était le Vermont qui entrait dans le club des États américains qui permettent, jusqu’au moment de la naissance, de tuer les enfants dans le sein maternel. Avec la particularité que dans ce cas, ce fut un gouverneur Républicain qui a signé la loi, Phil Scott, un des rares de son parti a de déclarer pro-choice, la manière élégante qu’ont de se présenter outre-Atlantique les partisans de l’avortement.

Le Massachusetts et le Rhode Island risquent de venir allonger cette triste liste, leurs députés sont en train d’évaluer ces jours-ci des projets de loi qui élimineraient une quelconque limite à la possibilité d’avorter tout le long de la grossesse.

L’absence de limites dans ces 9 états témoigne que l’avortement jusqu’à la naissance est une réalité bien plus étendue que ce que l’on pouvait imaginer il y a quelques années. Réalité qui du reste démontre un fait bien précis, révélateur de toute l’hypocrisie qui soutient la culture de mort : une fois que l’on admet des exceptions et que l’on fixe des seuils pour dire en substance quand la vie est sacrée et quand elle ne l’est plus, le glissement vers le mépris total de la vie elle-même, avant et après la naissance, –il suffit de constater la tendance croissante en faveur de l’infanticide parmi les Démocrates-, devient une conséquence logique, sur les plans culturel, de la mentalité commune, et politique.

La vie est sacrée du début de la conception à la fin, sa mort naturelle.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

35 commentaires

  1. Soupape says:

    Et ensuite, … avortement obligatoire à tous âges, … comme Vincent Lambert …

    Puis ensuite, avortement économique : …
    motif : le moindre arrêt maladie …. coûte trop cher à la “société” …

    Puis enfin, suicide obligatoire pour tout le monde : … terminus : tout le monde descend ! …
    Seuls les robots se perpétuent … par des rapports sexuels réduits au maniement de tourne-vis, …
    avec lesquels les robots assemblent des parties de robots … préparées par des robots …

    Et alors, Tou Fou (m-croan-croan) meurt, … content d’avoir détruit la France et l’humanité …
    et d’avoir ainsi supprimé … toutes les querelles politiques :
    la Paix pour tous règne enfin … Voilà le paradis du Diable, tant adoré par les .°.

  2. En fait ce n’est pas ça du tout.

    • Aliénor says:

      développez , je suis curieuse de vous lire ailleurs que sur FDS ……

      • Le projet de loi autorise les avortements de plus de 24 semaines si le fœtus n’est pas viable ou de protéger la santé de la mère (avant le changement de loi, cela se limitait à la protection de la vie de la mère)

        • Jean-Pierre Dickes says:

          Previously, women in New York could only get abortions after 24 weeks of pregnancy if their lives were threatened, according to Justin Flagg, a spokesman for Krueger
          Cela veut dire que après 24 semaines de grossesse, une femme peut obtenir un avortement jusqu’à son terme si sa vie est menacée. En pratique, il suffit qu’une femme dise qu’elle va se suicider pour qu’on l’avorte en fin de grossesse. Ce sont des cas de cette nature qui permettes aux femme de se faire avorter ors des délais de 12 semaines. C’est une sorte de chantage vis-à-vis du médecin qui a peur d’être rendu responsable d’un suicide.

          • Et donc vous préférez qu’elle se suicide. Curieux pour un défenseur de la vie. C’est vrai. La défense de la vie. Mais pas pour tout le monde.

  3. anne11 says:

    Oui, le projet était sur le bureau de Killary Clinton mais comme elle n’a pas été élue, ils le mettent en place maintenant…

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    Pr Sheldon Cooper MCF
    Je voudrais bien que vous prouviez ce que vous venez d’écrire. Tout le monde a compris qu’il s’agissait infanticide ; c’est à dire de tuer un enfant dans le sein maternel à tout moment si la mère le demande. Il est bien écrit : “quelle qu’en soit la raison”. Or vous mettez des conditions restrictive : non viabilité du foetus, mise en danger de la mère. Personne n’a compris cela ; Trump le premier qui parle d’infanticide. Non viabilité de du foetus : si c’était grave il serait mort in utero. Mon grand père, mon père, ma mère, et moi-même avons tous été des médecins accoucheurs. Nous n’avons jamais posé le diagnostic d’avortement thérapeutique. La mise en danger de la mère peut se faire en traversant la rue. On peut se baser là dessus pour faire un avortement thérapeutique.

    • Ce n’est parce que MPI l’écrit que c’est vrai.

      • Professeur, vous êtes minable, pitoyable. C’est vrai que dans vos universités le mensonge est une qualité.

        • J’attends la démonstration de votre part montrant que je suis dans l’erreur.

          • Inutile, vous savez très bien que vous êtes dans l’erreur, vous n’avez pas besoin de preuves. Vous êtes ce qu’on appelle une tête d’obus, ça fonce et ça ne sait pas où ça va.

            • A vaincre sans péril je triomphe sans gloire

              • MA Guillermont says:

                La Victoire est à Jésus le Christ … pas à vous !

                Vous êtes dans l’incapacité de reconnaitre et d’accepter la Vérité qui se trouve au COEUR de toutes les préoccupations AUJOURD’HUI .
                Vous avez choisi de suivre ce qui est monté de toutes pièces pour la jouissance et le plaisir de l’homme et vous vous débarrassez de toute responsabilité par la légalisation de l’avortement qui est un le meurtre de l’innocent … du petit d’homme !
                Vous tentez de le justifier alors que le Dr Dickès vous apporte la preuve de l infanticide .
                Vous êtes opposé à l’Amour …

  5. Soupape says:

    Il est impossible … de démontrer les évidences …
    car les évidences sont proches des axiomes pris pour bases d’une pensée.

    Même les Apôtres, … tout en voyant Jésus,
    auraient été bien incapables … de démontrer qu’ils le voyaient !!!
    (je ne parle pas de la nature divine de Jésus ; je parle seulement du fait de voir Jésus)

    Pourtant, ils le voyaient, … et cela leur suffisait.

    20 siècles après, on prétend exiger des preuves … qui démontreraient qu’ils l’ont vu …
    Mais, depuis 20 siècles, il n’a jamais existé d’autres preuves … que celle de l’évidence …

    Les Apôtres ont témoigné … que Jésus était un homme
    à qui on a (on = eux-mêmes et beaucoup d’autres) attribué … ce qu’on attribue à Dieu.

    Ils en ont témoigné … jusqu’au sang …
    On ne peut pas faire plus !

    Cependant, dans la Justice humaine, ces témoignages ne sont souvent pas retenus.

    Mais dans la Justice Divine,
    il n’y a pas moyen d’ergoter, … car vous ne pouvez plus nier ce que vous avez vu.
    C’est pourquoi, au Royaume des Cieux, … il n’y a pas besoin de Cour de Cassation …

    • Il est aussi impossible de démontrer des choses fausses

      • Cadoudal says:

        Pr Cooper : un rêveur qui ne démontre jamais rien ;
        qui fuit les discussions, les démonstrations.

        sa fonction : polluer le site en y déversant les divagations maçonniques., sauce Homais.

        • J’attends toujours que quelqu’un démontre mes erreurs. Vous tentez votre chance ?

          • Cadoudal says:

            j’ai cessé d’ attendre votre argumentation qui a -, selon vous-, la rigueur irrésistible
            des démonstrations de géométrie.

            vous refusez la foi catholique

            vous rejetez la philosophie et la logique d’ Aristote

            vous croyez aux rêveurs fantaisistes de l’ Evolution , du matérialisme

            vous inversez toutes les valeurs avec les révolutionnaires maçons

  6. Jean-Pierre Dickes says:

    @toto
    Le soi-disant professeur n’est ni professeur et ne se nomme pas Shelton Cooper. Usurpation de titre et de nom. Le vrai Cooper est un physicien surdoué qui estime être “le plus intelligent du monde”. Sans doute est-ce par analogie d’auto satisfaction que l’intervenant sévit sur MPI, se prenant pour le vrai. En fait c’est un troll qui sévit depuis des années sous divers noms ; le plus connu est MCF.. Mais jadis il faisait des interventions bien documentées. J’avais un certain respect pour lui. Mais il doit ramollir de la coupole car il écrit n’importe quoi pour se donner de l’importance à lui-même et pour emm…le monde.

    • Je suis professeur. Bien sûr Sheldon Cooper n’est pas mon nom. Mais nous avons le même métier. Je veux bien croire que l’âge aidant je ne suis plus aussi bon qu’avant. Mais j’attends toujours la démonstration de votre part d’une erreur de la mienne

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Ma réponse elle est là.
        Vermont Republican Gov. Phil Scott Signs Bill Legalizing Abortions Up to Birth
        Vous sélectionnez ces mots et vous les mettez dans votre moteur de recherche.
        Je traduis : Le gouverneur républicain du Vermont signe un projet de loi légalisant les avortements jusqu’à la naissance.
        C’est clair. Jusqu’à la naissance cela veut dire l’accouchement. On demande aux médecins à lors que la tête du bébé commence à apparaître, de le tuer. Cela consiste à enfoncer un trocart (une grosse aiguille) dans le cerveau au niveau de la fontanelle. Puis on aspire le cerveau pour tuer l’enfant.. C’est cela l’infanticide dont parle Trump et que vous ne voulez pas reconnaître.

        • The law allows abortion without restrictions up to 24 weeks of gestation and until birth under certain conditions, including “absence of fetal viability” or “to protect the patient’s life or health.

      • MA Guillermont says:

        Vous êtes un pro-fesse-heure .

        • Je crains de ne pouvoir m’occuper de vos frustrations sexuelles.

          • MA Guillermont says:

            Au coeur d’un système qui montre tous les jours ses limites , votre disponibilité pour tout ce qui est étroitement mêlé est loin de correspondre à l’idée que je me fais de la “grandeur ” de ce métier …

  7. Jean-Pierre Dickes says:

    C’est à vous de prouver votre affirmation : ” Le projet de loi autorise les avortements de plus de 24 semaines si le fœtus n’est pas viable ou de protéger la santé de la mère.” Moi j’ai dit ce qui est répercuté par de nombreux sites américains. De plus je n’ai pas mentionné la Virginie dont le gouverneur avait déclaré qu’il fallait laisser sur le côté les enfants nés vivants dans le cadre de l’avortement enveloppés dans une couverture et les laisser mourir ; ce qui va contre la loi américaine. Sans doute applaudissez-vous des deux mains cette manière de faire.

    • Sans doute que l’Alabama qui a ainsi promulgué une loi qui assimile l’avortement à un homicide et prévoit des peines pouvant aller jusqu’à 99 ans de prison pour les médecins, sans exception en cas de viol ou d’inceste ne vous dérange pas. il est vrai qu’il y a des gens qui font peu de cas des femmes violées.

  8. Soupape says:

    Selle donc le COUPEUR de cheveux en quatre
    est un grand marabout, extra-lucide,
    qui lit dans les vieux hibous, et aussi dans la boule de cristal …

    A présent, il laisse entendre qu’il pratiquerait aussi … la psychanalyse … à ses heures …

    Sauf que les psy … ne se répandent jamais dans les commentaires de journaux …

    Et puis, il nous a écrit, une fois,
    il y a quelques années (à l’époque où il se faisait appeler MCF68)
    qu’il avait … une femme adorable … et était père de 4 enfants,

    Je me souviens qu’on avait tous éclaté de rire.
    Le pauvre, voilà ce qui lui a toujours manqué !

    Pas de vie relationnelle, muré dans ses raisonnements, sa vie est celle d’un diable …

    Si, au moins, il pouvait s’entendre avec le Dieu des Apôtres de Jésus-Christ,
    ce serait bien …

    Mais il n’y comprend rien, et n’ose pas demander à Dieu … ce qui lui manque …

    Saint Vincent de Paul, aidez-nous à le prendre avec douceur !

    • je suis toujours marié avec la même femme depuis 23 ans. J’ai toujours 4 enfants. Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ?