L’africaniste Bernard Lugan s’inscrit une fois de plus à contre-courant du prêt-à-penser.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Soupape says:

    Il ne serait pas complètement faux

    de dire que la décolonisation
    aurait du se faire … un peu plus tard qu’elle ne s’est faite,

    si les marxistes cinglés de l’ex urss et des pays communistes,
    ainsi que les américains,
    n’avaient pas mis la pression
    pour faire décoloniser trop tôt … des pays qui étaient encore en partie immatures.

    • Hilarion says:

      Non seulement je partage votre avis, mais j’en confirme les termes par ceci que ceux que nous avons colonisés n’ont de cesse de venir maintenant, ici, dans cette oasis européenne créée par les Européens, profiter d’un bien être qu’ils sont incapables de créer chez eux, malgré les l’héritage que nous leur avons laissé et les richesses naturelles que recèlent leurs sous sols.

  2. Gabrielle says:

    j’ai lu les deux livres de Bernard Lugan sur l’Afrique, parus il y a quelques années. Monsieur LUGAN a été très peu invité à la TV, évidemment, il n’y a que la vérité qui gêne. Le travail effectué par ce que l’on appelle aujourd’hui la colonisation fut gigantesque, rappellez-nous entre l’Algérie envahie par les moustiques, l’Afrique par mieux. Les missionnaires envoyés dès 1833 (sachant qu’ils ne reviendraient pas vivants en France)ont fait un beau travail car si les africains ne savent lire et et écrire c’est grâce à eux, si les ethines se sont entendus après des massacres, c’est parce qu’ils leur ont donné la Foi et DIEU et à partir de Vatican II qui a décidé que les Africains devaient se prendre en main, tant qu’il y a eu des prêtre et évêques africains, cela a été, mais après ? On voit les massacres qu’il y a eu entre ces ethies revenus à leur “racine”. Aujourd’hui c’est la catastrophe, sauf aux endroits de missionnaires au Gabon et quelques pays qui demandent des prêtres. Les peuples s’entendaient très bien avec les missionnaires, ce sont les idées communistes qui les ont pourri.Je vous invite à rechercher le DVD de Monseigneur LEFEBVRE et l’oeuvre qu’il fit . Même des vieux évêques moderniste reconnaissent qu’il fit beaucoup de bien et beaucoup d’écoles de séminaires, ees hôpitaux. Mais l’on écoute que l’esprit du MAL.

  3. PROTTE says:

    Juin 1940, le sort des colonies était sceller. Alors ont accédé au pouvoir des gens qui détestaient ces “veaux de français” et leur œuvre et qui en célébre le courage et la perspicacité. Cette veulerie aura permis de décoloniser dans les drames, les carambouillages et les plus mauvaises conditions. Et cerise sur le gâteau, que proclame à Alger l’un de ces héritiers de juin 40 que la colonisation française avait été un crime contre l’humanité amène, les français à se détester encore plus. Cette décolonisation qu’ils ont effectué de façon si lamentable, les nazis en aurait rêver. Mais il eut fallu qu’ils puissent avoir accès à l’Empire Colonial.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !