Le 6 juin dernier, la première rame : Victor Hugo, en provenance de Saragosse, était arrivé à Besançon. Le magazine mensuel de la ville de Besançon nous apprend que la seconde est arrivée le 13 septembre.  Elle porte le nom des Frères Lumières, les célèbres inventeurs du cinéma nés à Besançon (hé oui n’en déplaise à nos amis lyonnais !). Les autres s’appelleront Colette, Jouffroy d’Abbans ou bien encore Pasteur etc… Mais le plus intéressant, c’est que l’une portera le nom de Sainte Jeanne Antide Thouret, religieuse comtoise qui fondera un nouvel ordre des sœurs de la Charité à Besançon après la Révolution. Ça a déjà fait grincer des dents certains…au nom de cette chère laïcité !  D’ici décembre, les 12 rames devraient avoir rejoint la capitale comtoise. Par ailleurs, le lundi 16 septembre la rame Victor Hugo a effectué sa première grande promenade entre le centre de maintenance et la station UFR Médecins aux Hauts du Chazal. Comme tous les Bisontins, on est impatient de voir le petit bijou après tant de mois de tribulations ! En tout cas, merci à la ville d’avoir choisi des noms de personnalités bisontines et comtoises pour les rames du tram, nous n’en sommes que plus fiers de notre ville et de notre région !

 

Pour voir le nom des rames : http://www.letram-grandbesancon.fr/les-noms-des-19-rames.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :