edf-MPI

Flânant sur Internet, je sollicite Mr. Google sur les mots le figaro actualités histoire de savoir ce qui se passe ailleurs en dehors de la bioéthique dont j’ai  l’honneur de tenir la rubrique sur Médias Presse infos. La première ligne qui tombe s’intitule « Carrefour et la RATP ne sont plus abonnés à l’EDF. » Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est moins cher ailleurs et que le libre marché monté par l’Europe le permet. « L’EDF sort du jeu » est-il mentionné. J’apprends par la même occasion que 40 à 50 % des gros consommateurs sont allés voir si cela n’est pas mieux sous d’autres cieux ; ce qui semble être le cas puisque iceux filaient s’approvisionner en électricité en Italie.

 In petto il y avait lieu de savoir si par hasard il ne serait pas possible d’envoyer le courrier à moindre frais. Je pense en effet à mon feu ami Andrew Mc Donald, fils de Donald McDonald, parent du côté de la cuisse au duc de Tarente, vaillant général de Napoléon honoré à Paris par un boulevard portant son nom. Comptable international il faisait partie d’un brain storming, c’est-à-dire d’un cénacle de huit personnes chargé précisément de réorganiser la Bundespost c’est-à-dire la poste allemande. « Tou verras que quand les Allemands arrivent en France, tou pourras envoyer tes Cahiers Saint Raphaël à low price pour un penny ». Que Dieu l’entende et veille sur son âme à défaut de son corps lui qui appréciait tant le whisky à l’exception du Glennfidish qui,  disait-il, était réservé aux femmes. Bien que n’ayant pas encore changé de sexe, je ne pense pas écouter les recommandations des Chatel, Peillon et Belkacem, ni suivre ses conseil en matière de whisky. Ne nous égarons pas…

Pourquoi donc les gros consommateurs filaient-ils ailleurs ? En bon Français et contribuable moyen il fallait se poser la question ? Normal ,vous avouerez ! La réponse était donnée par la ligne suivante de google. L’intitulé est celui-ci: « Le Figaro : Hollande ménage des fonctionnaires ». Citation : «Le président de la République a également rejeté toute convergence supplémentaire entre les régimes public et privé, pourtant réclamée par une majorité de Français, ainsi qu’une évolution des régimes spéciaux, notamment en ce qui concerne les âges de départ de certains salariés, comme les conducteurs de trains qui peuvent liquider leur retraite à 50 ans ». Je pensais à mon excellent ami et client que j’avais embauché à cet âge comme homme d’entretien à ma clinique et qui avait ainsi complété sa retraite. Ma mère gynécologue accoucheur avait exercé jusqu’à 74 ans ; quant à mon père, le fondateur, médecin de même, avait travaillé comme généraliste jusqu’à 80 ans. C’est plus que cinquante ans. Un jour un fonctionnaire de l’EDF devenu ami à cette occasion était venu négocier un site d’implantation d’un bout de terrain permettant de bâtir sur le site un transformateur ; ce qui permettait –expliqua-t-il- de shunter les grèves car cet édifice était directement relié à la clinique. Ce travail exorbitant et épuisant lui avait permis de partir en retraite à 55 ans. Sans parler des vacances d’été quasiment gratuites à Cavalaire et celles du ski.  Bref il fallait en déduire qu’il y avait en France des citoyens plus égaux que d’autres. Hollande pour préserver son électorat entend bien continuer sur cette trajectoire inégalitaire.

Pendant ce temps les grandes entreprises s’approvisionnent  ailleurs en courant électrique. Que c’est beau quand même la démocratie…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :