foule de migrants serbie

La prose du Cardinal Marx au nom de la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECE) a beau être pure propagande immigrationniste, elle permet de mieux chiffrer l’ampleur de la déferlante migratoire qu’en écoutant François Hollande.

Dans son communiqué du jour, le COMECE nous parle de “deux millions de personnes” venues “demander l’asile” ou “rechercher une vie meilleure en Europe”, la seconde formulation laissant comprendre que beaucoup sont des immigrés économiques.

 

Déclaration conjointe du Président de la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECE), le Cardinal Reinhard Marx, et du Président de la Conférence des Eglises Européennes (CEC), Rt. Rev Christopher Hill

La famille des nations européennes est aujourd’hui confrontée à la plus grande crise humanitaire de son histoire d’après-guerre. La guerre civile en Syrie, l’instabilité politique généralisée dans d’autres régions du Moyen-Orient et l’extrême pauvreté dans une grande partie de l’Afrique subsaharienne ont contraint plus de deux millions de personnes, beaucoup traumatisées par la guerre, d’autres ayant perdu tout espoir face à la pauvreté, à demander l’asile ou à rechercher une vie meilleure en Europe. Cette crise des réfugiés fait l’objet d’une large couverture médiatique. Le monde politique a cherché sans relâche à trouver des solutions. Dans toute l’Union Européenne, les communautés religieuses et la société civile se sont engagées avec une chaleur et une générosité parfois étonnante, surtout pour ceux qui en ont le plus besoin. Sans une réponse politique imminente, soutenue proportionnellement par tous les Etats membres, cette crise risque de nous submerger, et la souffrance de ceux venus chercher refuge, asile et l’espoir d’une vie meilleure en Europe de devenir de plus en plus aiguë, surtout avec l’hiver qui approche. Partout sur le continent, les responsables chrétiens ont fait entendre leurs voix, réclamant un traitement humain des migrants, demandant aux Etats membres d’être généreux dans leur hospitalité et plaidant pour la solidarité au sein de l’Union en augmentant les places d’accueil pour les demandeurs d’asile, et surtout pour les plus vulnérables, en particulier les familles avec enfants et les mineurs non accompagnés. Nous, en nos qualités de Présidents des deux plus grands regroupements de communautés chrétiennes au sein de l’Union européenne, renouvelons notre appel pour une réponse politique unifiée et concertée à la crise migratoire actuelle et promettons le soutien des Eglises que nous représentons, à tous les niveaux, du niveau local/paroissial au niveau national, pour relever avec générosité le double défi de l’accueil de nos frères et sœurs venus d’au-delà de nos frontières territoriales qui ont désespérément besoin de notre aide, et de leur intégration dans la société européenne à laquelle nous appartenons.

Reinhard Cardinal Marx (COMECE) , Rt. Rev Christopher Hill (CEC)

Au passage, notons une fois de plus à quel point ce communiqué s’éloigne des enseignements traditionnels de l’Eglise, tels que nous les retrouvons chez les papes d’avant le Concile Vatican II.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :