Triomphe absurde du politiquement correct, la version française de “Dix petits nègres”, roman culte d’Agatha Christie, s’intitulera dorénavant “Ils étaient dix”. Une nouvelle traduction expurgée, signée Gérard de Chergé, paraît aux éditions du Masque. Le mot “nègre” y a disparu. Les rééditions anglaises et américaines avaient déjà modifiées en ce sens.

Question existentielle pour la police de la pensée qui s’agite sous couvert d’antiracisme : comment faire avec l’œuvre de Léopold Sédar Senghor qui parlait de poésie nègre et de négritude ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :