Chalon/Sâone est une ville de prés de 50 000 habitants. Par un courrier envoyé aux familles des 3800 élèves de la ville de Chalon-sur-Saône, le maire UMP, Gilles Platret, souhaite un retour à la laïcité dans l’application d’un menu unique dans les cantines scolaires, dès septembre prochain.  En effet le menu unique était la pratique en France dans les cantines scolaires avant le processus du grand remplacement promu et mis en place par Valéry Giscard d’Estaing à partir de 1975 avec la politique du regroupement familial des immigrés maghrébins, en même temps que celle de l’avortement des Françaises de souche.

Gilles Platret, maire UMP de Chalon-sur-Saône

Dans son courrier adressé aux familles des élèves de la ville, Gilles Platret souhaite mettre fin, dès septembre prochain, à la pratique vieille de 31 ans, qui consistait à proposer un menu de substitution, dès lors qu’un plat contenant du porc était servi dans les cantines, en proposant un menu unique.

Le courrier a été joint avec le formulaire d’inscription des enfants aux cantines municipales, en vue de la rentrée scolaire de septembre prochain.
Dans sa lettre, le maire invoque le principe de laïcité:
« le devoir de la ville de Chalon-sur-Saône et ma responsabilité de maire sont d’offrir aux enfants chalonnais un repas équilibré qui leur assure un apport nutritif de qualité selon les critères de santé publique, de diététique et d’éducation au goût. En aucun cas, il n’est possible, au regard du principe républicain de Laïcité, de proposer des repas différenciés en fonction des considérations religieuses. Ce serait en effet faire preuve de discrimination selon l’appartenance religieuse des enfants, ce qui n’est pas acceptable dans une République laïque. »
Propagande électorale ?
Depuis quelques semaines, depuis le tract ambulant que représenterait Christiane Taubira pour le FN d’après M. Darmanin, il semblerait que certains leaders courageux de  l’UMPS, à l’approche des élections départementales, veuillent piétiner les plates-bandes du Front national, ce qui, somme toute, est la manifestation d’une saine émulation. Le maire de Châlon n’a pas fini de se faire chahuter et attaquer à la manière d’un Robert Ménard, maire de Béziers. Attendons de voir s’il maintient longtemps cette position concernant le menu unique, ou bien s’il ne s’agit que d’un coup électoral momentané, bien vite abandonné sous les injonctions des uns ou des autres.
Ci-dessous le courrier du maire

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

20 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :