Les parents du petit Charlie Gard, le bébé de 11 mois que les médecins de l’hôpital londonien, Great Ormond Street, voulaient débrancher baissent les bras. Ils ont retiré leur demande de transfert aux États-Unis de leur enfant pour essayer une thérapie expérimentale. Avec ce geste, ils renoncent à la bataille légale en cours depuis des mois pour maintenir en vie leur enfant contre l’avis des médecins et les décisions de justice.

L’annonce de ce retrait de la demande de transfert est arrivée dans les larmes. Un pas qui met fin aux espoirs de sauver Charlie. Un avocat du couple, Grant Armstrong, a affirmé à la Haute Cour britannique que « le temps s’est écoulé» pour l’enfant de 11 mois. « Pour Charlie c’est trop tard. Le mal est fait », a souligné le juriste.

La thérapie expérimentale aurait du débuter plus tôt. Les dommages cérébraux sont irréversibles.

Le verdict de la Haute Cour était prévu pour demain.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :