L’Observatoire de la Christianophobie publie ce soir son relevé des actes christianophobes de septembre dernier.

Parmi ces nombreux actes, on relève deux saccages de cimetières, à Poitiers dans la Vienne (tags sur une cinquantaine de tombes) et Rivière dans le Tarn, où des croix ont été brisées.

Une autre croix a été brisée à Saussines dans l’Hérault.

Une statue de la Vierge a été incendiée à Guingamp (22), une autre brisée à Bonnencontre en Côte d’Or, une autre encore décapitée à Pian sur Garonne (33).

Une église, à Saint-Loup Hors dans le Calvados, a été visée par deux incendies criminels à quatre jours d’intervalle qui ont détruit une bannière de procession, un confessionnal et des boiseries, elle est fermée depuis.

L’ultra-gauche s’est attaquée à une église au Havre, avec des tags anti-police, anti-chrétiens et des croix renversées. Le maire, un ex-Premier Ministre du nom d’Edouard Philippe, s’est contenté de nettoyer sans faire plus de commentaires. Il n’y a pas une expression Qui ne dit mot, consent ?

Sept églises ont été pillées, principalement pour voler des objets du culte en argent, dont une profanée à Argenteuil – le tabernacle ayant été forcé et le ciboire volé. On notera qu’il s’agit de la même région, l’Ile de France, où trois églises ont été profanées et des objets du culte volés (Vitry, Romainville et Bondy).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :