Dimanche, c’est le second tour des élections municipales dans toutes les communes qui n’ont pas déterminé le vainqueur dès le premier tour. A Tarascon, Valérie Laupies devait être élue dès le premier tour. “Devait”, car c’était sans compter la camarilla d’invertis qui a fait parachuter un candidat sous l’étiquette RN. Ce candidat ne connaît bien sûr rien de la situation tarasconnaise et s’est retrouvé largué en troisième position. Mais l’étiquette RN lui a permis d’emporter suffisamment de voix pour voler la victoire de Valérie Laupies, la candidate naturelle de la droite nationale locale, véritablement enracinée.

Il faut donc maintenant espérer que pour ce second tour, tous les électeurs qui veulent du changement comprendront que le seul vote utile est le vote pour Valérie Laupies et sa liste Le Bon Sens pour Tarascon. Valérie Laupies est d’ailleurs soutenue par de nombreuses personnalités telles que Jacques Bompard, maire d’Orange, Marie-Claude Bompard, maire de Bollène, Robert Ménard, maire de Béziers, Jean-Marie Le Pen, fondateur du Front National, Marie-France Lorho, député de la Ligue du Sud. Valérie Laupies peut aussi compter sur le soutien de nombreux mouvements de l’ensemble de la famille de droite, du CNIP à CIVITAS.

Ce mercredi, le président de CIVITAS a d’ailleurs lancé un appel à la mobilisation pour “la bataille pour Tarascon”, demandant à chacun qui a dans ses relations un Tarasconnais de l’appeler pour lui conseiller de voter Valérie Laupies. Sortons nos carnets d’adresses et au travail !

La bataille pour Tarascon

Jour après jour, nous assistons désormais à une véritable guerre civilisationnelle sur laquelle nous reviendrons prochainement. Malgré les mauvaises nouvelles qui s’accumulent, il faut se soucier de chaque bataille à notre portée. Dont les élections municipales dont le deuxième tour se tient ce dimanche. A Tarascon, notre amie Valérie Laupies, femme de conviction, courageuse et solide, peut l’emporter si nous nous mobilisons tous.

Avec sa liste sans étiquette Le Bon Sens pour Tarascon, Valérie Laupies a récolté près de 36% des voix au premier tour, à quelques points seulement du maire sortant. Elle aurait d’ailleurs emporté la Mairie de Tarascon dès le premier tour si un candidat parasite du RN n’avait pas été parachuté dans cette commune.

Chacun de nous qui connaît, parmi sa famille, ses amis ou ses relations, un électeur ou une électrice de Tarascon doit le ou la contacter sans tarder pour lui conseiller de voter Valérie Laupies. Chaque voix compte.

Alain Escada, président de CIVITAS

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. marionsigaut says:

    Je suis très fière d’être sur la photo. Allez Valérie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.