Le grand incendie à Superior et Louisville qui a provoqué la disparition de plusieurs personnes, la destruction de 991 maisons et près de 10.000 sans-abris aurait pu être provoqué par une secte néo-païenne américaine ? C’est du moins l’une des pistes majeures de l’enquête, qui s’oriente déjà vers une cause criminelle du grand incendie « Marshall » qui a dévasté le Colorado en début d’année. Si des chutes de neige très importantes ont finalement éteint les incendies, la reconstruction sera longue.

D’après le Daily Beast, qui revient sur l’enquête, celle-ci a dans le viseur une secte néo-païenne appelée les Douze Tribus, qui est née dans les années 1970 dans le Tennessee et dont les membres idolâtrent le soleil. Elle est présente dans la région de l’incendie via deux de ses « tribus » autonomes, à Boulder dans le Colorado où elle gère le Yellow Deli et possède aussi un hangar, dont l’incendie a été à l’origine du Marshall Fire. Une trentaine de personnes du groupe vivaient dedans ou à ses abords, ils ont évacué « loin sur la côte Est« . La police a mis sous scellé les restes du hangar et son terrain.

Les membres de cette secte ne sont pas autorisés à travailler de leur côté ou avoir un travail indépendant, ils doivent servir dans des fermes collectives qui nourrissent les « tribus« . La presse américaine rappelle aussi que cette secte fait l’objet d’enquête pour des cas de maltraitances sur les enfants.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :