jungle_calais

Ce samedi, un immigré afghan a été blessé par balle dans la «Jungle» de Calais. Touché à la colonne vertébrale, selon des témoins, il a été transporté à l’hôpital de Calais par d’autres migrants et des membres d’associations actives sur le campement sauvage, a affirmé le sous-préfet de permanence. Les circonstances sont encore inconnues.

D’après une source policière, il s’agit d’une «rixe entre migrants» comme il en arrive fréquemment.

Fin janvier, c’est dans le camp de Grande-Synthe qu’une fusillade avait éclaté, faisant trois blessés. Deux groupes armés avaient échangé des tirs à l’intérieur du camp.

Question que toute personne de bon sens devrait se poser : combien d’immigrés errant dans ces campements sont-ils armés ? Il saute aux yeux que les autorités et la police sont plus promptes à arrêter les opposants à l’invasion migratoire que les malfrats présents parmi les immigrés illégaux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :