fedeli-in-chiesaLe pape l’a annoncé il y a quelques jours : il s’occupera personnellement des migrants dans le nouveau dicastère pour “le Service du Développement Humain Intégral”. Cette section pourrait s’appeler également “le ministère pour l’immigration” puisque le mot d’ordre est accueillir, accueillir ! Cette décision bergoglienne, bien dans l’esprit politiquement correct, a fait la Une louangeuse des médias mainstream pour le plus grand avantage des officines mondialistes qui ont en François leur meilleur allié pour réaliser leur rêve d’une humanité métissée et plurielle.

Si les “réfugiés” et les migrants sont les bénis du cœur “apostolique” du pape argentin, ce n’est pourtant pas le cas pour les fidèles catholiques.

Don Adriano Cifelli, jeune curé de Bojano en Italie, confesse au journal Il Giorno :

“Les fidèles veulent en premier que l’on pense aux Italiens. Certains insistent sur la nécessité de défendre notre identité de l’étranger, puisque, enfin de compte, cela ne les intéresse pas trop de savoir si le migrant est catholique ou pas. ” Et de continuer : “Et ce discours est valable aussi pour les évêques qui dans la majeur partie des cas, même s’ils partagent l’appel de François, n’ont pas été outre des déclarations brèves. Et je ne parle pas de ceux qui se sont levés, plus ou moins ouvertement, contre le pape dans ce dualisme qui est en train de miner notre Église entre bergogliens et non-bergogliens.”

Francesca de Villasmundo

http://www.italiapatriamia.eu/2016/09/01/don-adriano-cifelli-i-cattolici-non-vogliono-piu-immigrati-al-primo-posto-vengono-gli-italiani/

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :