Marine Le Pen, aux micros de France Inter, revient sur la crise diplomatique entre l’Italie et la France.

Elle qualifie le rappel de l ‘ambassadeur de France à Rome comme une « utilisation politicienne » de la diplomatie par Emmanuel Macron.

Et s’étonne que « quand monsieur Obama appelle à voter pour Emmanuel Macron, tout le monde trouve ça extraordinaire; quand monsieur Erdogan fait un grand meeting à Strasbourg, personne ne dit rien. Mais quand monsieur Di Maio rencontre des militants en France, cela pose problème au gouvernement ! »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

Un commentaire

  1. MLP a tout a fait raison. Mais qu’ont donc à faire les Italiens de ce gouvernement “français”complètement bougnoulisé et dégénéré? Rien.