Vittorio Sgarbi est un critique d’art, diplômé en philosophie, écrivain. C’est aussi un homme politique, un intellectuel et une figure médiatique très présente à la télévision italienne. Politiquement classé à droite, il est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche.

Député au parlement italien, il a dénoncé devant ses collègues fin juin, les mensonges du gouvernement italien sur la crise du coronavirus :

« Il n’y a pas eu 25,000 morts du coronavirus en Italie. 96.3% sont morts de d’autres pathologies. »

« C’est un moyen de terroriser les Italiens afin d’imposer une dictature de consentement. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :