Cristeros

Jean-Louis Picoche est un écrivain catholique qui a écrit de nombreux ouvrages destinés à la jeunesse. Les éditions Clovis ont publié son bel ouvrage Cristeros qui s’adresse à des adolescents d’au moins quatorze ans.

Trop de gens méconnaissent encore l’épopée des Cristeros, à la fois magnifique et tragique, qui débuta durant l’été de l’année 1926. Ce roman historique permettra aux jeunes gens de découvrir le sacrifice de ces combattants catholiques mexicains refusant de se soumettre à un gouvernement franc-maçon qui fit fermer les églises, interdire le culte catholique et persécuter les prêtres et leurs fidèles.

Ce roman plaira autant aux jeunes filles qu’aux jeunes garçons avides d’idéal. Ils pourront s’identifier aux personnages de Mariano, étudiant en agronomie, et de Guadalupe, une jeune indienne, qui malgré leur jeune âge organisent la résistance à l’antichristianisme dans leur localité de Tlaloc, près de la capitale, avant d’être contraints à fuir dans l’Etat de Jalisco pour rejoindre les premiers groupes combattants, rassemblés sous l’étendard du Christ-Roi, ce qui leur vaut le nom de Cristeros.

Le but de ce livre n’est pas de raconter en détails l’histoire des Cristeros, mais bien de reconstituer l’atmosphère dans laquelle évoluaient ceux qui se sont trouvés impliqués dans cette aventure où se mêlent foi et héroïsme.

Nul doute que ce roman donnera aux jeunes lecteurs le goût d’approfondir plus tard le sujet et d’en savoir plus sur cette très instructive révolte catholique.

Cristeros, Jean-Louis Picoche, éditions Clovis, collection Ligne de crêtes, 424 pages, 14 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :