la-legion-d-honneur-MPI

Manuel Valls vient de remettre la Légion d’honneur à Khalil Merroun, le recteur de la Grande Mosquée d’Evry-Courcouronnes. La cérémonie s’est déroulée le samedi 15 février, suivie d’un repas dans la mosquée, en présence du maire d’Evry Francis Chouat.

Ces agapes ne sont pas dénuées de calculs électoralistes puisque Manuel Valls fait partie de ces quinze ministres qui se portent candidats aux élections municipales. Manuel Valls est troisième sur la liste de rassemblement de gauche d’Evry dont il fut maire avant de devenir ministre. Si Manuel Valls n’a aucune intention d’abandonner son fauteuil ministériel, il n’empêche qu’il lui faut obtenir un score personnel honorable et que, dans ce contexte, il s’agit pour lui et pour sa liste d’aller à la pêche aux voix des électeurs musulmans.

Rappelons que 2014 n’est pas qu’une année électorale. C’est aussi le centenaire du début de la première guerre mondiale. L’occasion de se souvenir que chaque famille compte l’un ou l’autre ancêtre qui a combattu dans des conditions atroces durant ce long premier conflit « moderne ». Nombre de ces combattants ont eu des comportements héroïques. Bien peu, pourtant, ont reçu cette Légion d’honneur.

Et voici cet insigne autrefois réservé aux plus braves désormais distribué comme un hochet à tous ceux que le président ou le gouvernement veut caresser dans le sens du poil. Le ruban rouge n’est plus qu’une babiole offerte sans aucun mérite. Pauvre France…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :