La guerre de communication passe aussi par le contrôle des informations disponibles sur internet. A ce titre, les fiches Wikipédia font l’objet d’un âpre travail pour en influencer le contenu.

Or Le Canard enchaîné révèle que Wikipédia a bloqué pour un an l’une des adresses IP (numéro de serveur informatique) les plus actives du ministère de l’Intérieur, au motif qu’elle servait à ce que Wikipédia appelle des  “actes de vandalisme” de ses articles.

place-Beauvau

Cette adresse IP, commune à plusieurs postes de travail du ministère de l’Intérieur, est à l’origine de 4.000 modifications d’articles de Wikipédia depuis 2007.

Toujours selon Le Canard enchaîné, un fonctionnaire du ministère avait tenté à de multiples reprises en 2013 de modifier la fiche du préfet de police de l’époque, Bernard Boucault, afin d’effacer la trace de ses démêlés avec les opposants à la loi Taubira. A l’époque, déjà, l’adresse IP du ministère avait été temporairement bloquée par Wikipédia.

internet signalement

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :