chasse aux femmes Hambourg

La presse allemande lève un coin de voile sur la gravité de la situation qui dépasse l’imagination. Il est maintenant établi que le soir du réveillon de Nouvel An, les agressions sexuelles massives commises par des hordes d’immigrés n’ont pas concerné que la ville de Cologne mais ont été constatées dans bien d’autres localités allemandes.

Cela a notamment été le cas à Hambourg, notamment autour de la célèbre Reeperbahn.
Plusieurs groupes composés de 5 à 15 immigrés chassaient les jeunes femmes pour les agresser sexuellement.

Les premiers incidents signalés auraient eu lieu aux alentours de minuit sur la Hans-Albers-Platz et Grosse Freiheit. Selon des témoins, ces jeunes étrangers (probablement des Nord-Africains) se sont regroupés pour harceler les jeunes femmes, abuser d’elles et les dépouiller.

Le porte-parole de la police, Holger Vehren, explique que les tentaient de fuir dans la panique et de se réfugier dans les clubs et les pubs. Vraisemblablement beaucoup de victimes ne sont pas encore signalées à la police par sentiment de honte de ce qu’elles ont subi.

Une jeune fille de 17 ans raconte que les filles étaient chassées comme du bétail. Elle reste abasourdie qu’une telle chose soit possible à Hambourg.

D’autres femmes dépeignent leur agression sexuelle, leur jupe arrachée malgré leur résistance, leur immobilisation par des mains d’hommes, les attouchements forcés…

Ces agressions sexuelles massives commises par des immigrés dans plusieurs villes d’Allemagne démontrent d’un seul coup le prix de la folie masochiste des dirigeants européens qui ont ouvert les portes de l’Europe à une invasion barbare.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :