Le milliardaire mondialiste George Soros et son Open Society Foundation sont à l’origine d’une alliance a priori insolite – entre des financiers cosmopolites, la gauche mondialiste, des personnalités musulmanes influentes et la mouvance Antifa – qui cause de plus en plus de dégâts au sein de la société américaine. Il faut en prendre conscience car ce n’est pas sans conséquence en Europe. Voyons cela de plus près avec quelques exemples concrets.

Le cas Linda Sarsour

Linda Sarsour est une activiste musulmane très médiatique aux Etats-Unis. Bien que toujours voilée et prenant la défense de la charia, elle occupe depuis plusieurs années une place influente dans la plupart des grands événements féministes et intervient tour à tour au nom de divers mouvements.

Elle a soutenu et rencontré Barack Obama lorsqu’il était président des Etats-Unis. Elle soutient aujourd’hui Bernie Sanders.

Bien entendu, Linda Sarsour soutient le mouvement Black Lives Matter.

Linda Sarsour prend aussi la défense de la mouvance Antifa.

Linda Sarsour est aussi très proche de Deepa Iyer.

Et Deepa Iyer travaille pour l’Open Society Foundation de George Soros.

Deepa Iyer est notamment chargée de faire la promotion du multiculturalisme aux Etats-Unis. Mais elle voyage également beaucoup dans des pays musulmans.

Mais revenons à Linda Sarsour. Elle est aussi amie avec Keith Ellison.

Le cas Keith Ellison

Keith Ellison n’a cessé de gravir les échelons au sein du parti démocrate. Elu à plusieurs reprises à la Chambre des représentants, Keith Ellison est actuellement procureur général de l’État du Minnesota. Il s’est exprimé sur les émeutes à Minneapolis, développant sa propre théorie. Selon lui, les émeutes n’ont ni été causées par des délinquants de la communauté noire ni par des milices antifas mais par… des groupes suprémacistes blancs !

Sur les responsabilités de la mouvance Antifa, le procureur général Keith Ellison reste muet. Comment s’en étonner puisque Keith Ellison a lui-même diffusé sur les réseaux sociaux une photo où il pose fièrement avec le manuel Antifa dans la main.

Keith Ellison est vraiment un gauchiste. Sa candidature au Congrès a été soutenue par le Parti communiste américain et il a fait l’éloge de Fidel Castro.

Bien que les communistes considèrent généralement que la religion est l’opium du peuple, Keith Ellison est converti à l’islam et a prêté serment sur le Coran. Il se moque volontiers des musulmans modérés en les qualifiant d ‘«oncles Tom».

Autrefois, Keith Ellison s’est même affiché comme partisan du mouvement Nation of Islam du raciste noir Louis Farrakhan. Plus tard, il a jugé politiquement opportun d’obtenir l’approbation de groupes plus «respectables» tels que le Council on American-Islamic Relations (CAIR), la Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA), la Muslim American Society (MAS) et une demi-douzaine d’autres groupes liés aux Frères musulmans. Au fil des ans, Ellison a été le conférencier vedette de dizaines de conventions et conférences parrainées par ce qu’un commentateur appelle des «djihadistes vêtus de costumes».

Malgré ses engagements simultanés à l’extrême gauche et chez les islamistes, Keith Ellison a été introduit auprès de l’establishment politique libéral. Cela n’a jamais gêné le Parti démocrate. Comme Linda Sarsur, Keith Ellison a rencontré à plusieurs reprises Barack Obama et apporté son soutien à Bernie Sanders.

Mais il importe de savoir que Keith Ellison est surtout un ami de la famille Soros. Alexander Soros, fils du milliardaire mondialiste George Soros, a d’ailleurs financé la candidature de Keith Ellison au poste de procureur général.

Alexander Soros ne manque d’ailleurs pas d’afficher son amitié avec Keith Ellison.

Keith Ellison, comme Linda Sarsur, sont bien devenus des personnalités influentes à la fois à gauche et parmi les musulmans des Etats-Unis, grâce à un soutien financier de George Soros.

Et Keith Ellison, comme Linda Sarsur, œuvrent aussi à légitimer la mouvance Antifa financée par Soros.

Jeremiah Ellison (fils de Keith), membre du conseil municipal de Minneapolis, suit déjà les traces de son père et a affiché sur les réseaux sociaux «mon soutien à Antifa». Il a ajouté: «Je continuerai de me concentrer sur l’arrêt des terroristes du pouvoir blanc qui nous attaquent réellement.»

Keith Ellison, comme Linda Sarsur, contribuent à légitimer l’action révolutionnaire aux Etats-Unis. Et sont très engagés contre la réélection de Donald Trump à la Maison blanche. Exactement en conformité avec les plans du milliardaire mondialiste George Soros.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Si l’on faisait une exposition permanente des visages de tous les imbéciles utiles (célèbres) encore en vie, la place la place Tian’Anmen n’y suffirait pas…

  2. ces c….ds d’Américains ont tout fait pour que ça arrive ailleurs, normal que le boomerang revienne à son point de départ

  3. Les Hi-han-kees, certes, mais que dire de Cromwell?

  4. xulito says:

    Il me semble que les démcrates et leurs amis partent trop tôt…. Ils font du bluff mais tremblent devant les cartes qu’abattra Trump le moment venu… La malveillance retombe toujours sur ses auteurs.

  5. Il faut bien préciser les définitions: Linda Sarsour (drôle de prénom tout de même pour une musulmane) serait musulmane mais pas que ça. Elle est surtout membre de la confrérie maçonnique en islam dite des Frères Musulmans. C’est à ce titre que cette internationale islamiste criminelle reçoit depuis bien longtemps du financement de la part des membres de l’oligarchie mondialiste. Sous Obama, cette mouvance a pris le poil de la bête dans le sillage du mal-nommé printemps arabe. Les gouvernements issus de ces révoltes colorés sont tous composés de membres de cette confrérie maçonnique (Nahda en Tunisie, PJD au Maroc, Morsi Égypte, Le C.N.L. en Libye etc.). Dans le cas de l’élection du démocrate Biden ou encore de Michelle Obama, cette mouvance, financée aussi bien par Soros que par le Qatar, une monarchie vassale des Rockefeller, reprendra ses activités destructrices du Levant sur le modèle de la franc-maçonnerie occidentale.

  6. Lamaaf says:

    Les antifas sont si bêtes qu’on les manipule à souhait.Le pervers Soros les utilise comme des ânes.